Imprimer cette page

L’hémicycle du Conseil Régional d’Ile de France s’est rempli, du 16 au 18 mars de lycéens et de leurs enseignants référents. Les lycéens parlaient entre eux de droits de l'Homme, de bioéthique, d’environnement, de l’égalité hommes femmes et autres sujets des plus sérieux. Et ils en parlaient avec passion. Et dans plusieurs langues.

Des lycéens sur leur 31, très sérieux, sont venus débattre, et même voter des résolutions, comme s’ils étaient des diplomates à l’ONU.

Vous pourrez lire sur le site consacré à ce projet ses objectifs intrinsèques : 

« Le projet de simulation des Nations Unies a pour objectif de former les participants aux négociations internationales visant à promouvoir les droits de l’homme. Les élèves acquièrent des qualités de communication, des compétences en matière de relations internationales mais aussi de diplomatie.

Les élèves sont sensibilisés aux contextes et aux mentalités étrangères. Ils prennent ainsi conscience de l’importance du contexte culturel dans les négociations et la gestion internationale.

L’objectif essentiel est de faire prendre conscience à l’élève des dimensions technologiques, sociologiques, politiques qui affectent les pratiques managériales dans différents pays et dans un environnement de mondialisation. Le but final est d’apprendre aux lycéens à lutter pour un monde meilleur, de trouver des solutions durables, d’être acteur dans le monde de demain et de s’ouvrir au monde et au partage. »

Ce projet fête sa 3ème année en 2015. Basma FARAH nous explique ici pourquoi elle a  inventé ce projet, pourquoi elle le coordonne et le réalise : 

Comment est-ce qu’une opération d’une telle envergure se met en place ?

Tout au long de l’année, dans les établissements partenaires (à Paris ou à Rabat au Maroc par exemple), des groupes d’élèves volontaires ou sélectionnés selon la configuration de l’établissement se réunissent au moins deux heures par semaine, en plus de leurs cours obligatoires pour travailler sur les thématiques proposées (environnement, sécurité, santé etc). Pendant toute l’année, ils s’informent, s’entrainent à débattre, et se préparent pour cette séance dans l’hémicycle.    

Pendant les 3 jours, les élèves, répartis par délégations présentent leur point de vue, écoutent les autres pays s’exprimer, deviennent les défenseurs des pays qu’ils représentent et tentent objectivement de trouver des consensus et faire évoluer les situations.

Et les élèves alors, qu’est-ce qu’ils en pensent ?

Tous disent qu’ils comprennent mieux les mécanismes de la diplomatie, qu’ils se sentent mieux pour parler en public, organiser leur discours, le rendre plus clair pour faciliter son approbation. Et tous ont à leurs yeux amélioré leurs compétences linguistiques. Ah oui parce qu’on ne vous pas dit : les séances sont simultanément traduites en anglais, arabe, espagnol, français, italien et portugais. Par les élèves (soutenus par leurs enseignants).

Le Parlement des futurs citoyens montre et démontre la puissance du travail collaboratif.

Voici deux élèves qui témoignent de ce qu’ils apprennent avec ce projet :

Cette action est soutenue par la Région dans le cadre du dispositif « Agir au lycée pour la citoyenneté et la culture des élèves » (ALYCCE). Elle s'inscrit pleinement dans la démarche initiée par la Région auprès des élèves des lycées franciliens dans les domaines de la citoyenneté, de la participation lycéenne, de la lutte contre les inégalités et les discriminations.

Alors nous avons rencontré Jean-Paul Huchon, et lui avons posé quelques questions :

La première : pourquoi avoir financé ce projet ? Sa réponse en vidéo : 

2ème question : Ce travail qui est fait toute l’année par les élèves et les enseignants l’est en dehors du programme scolaire, il est donc réalisé « gratuitement ». Qu’en pensez-vous ?

3ème question : Quelle vision de l’éducation à aujourd’hui ?

Et puis pour finir, Jean-Paul Huchon nous livre une vision plus personnelle du métier d’enseignant :

Pour aller plus loin :

Enseignants d’IDF, vous avez une idée de projet ? : http://www.iledefrance.fr/sites/default/files/medias/2014/07/documents/reglement_-_alycce_-_2014-2015.pdf

Vous n’avez pas encore d’idée mais cet article et surtout ce projet vous inspire ?

http://www.mun-balzac.com/

https://www.facebook.com/Parlementdesfuturscitoyens

Twitter: @ParlementBalzac

 

Dernière modification le dimanche, 03 mai 2015
Elbaz Jennifer

Vice-présidente de l'An@é.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies.