Imprimer cette page

Chaque semaine, une classe virtuelle permet à l’ensemble des apprenants de se retrouver autour d’un point précis de l’enseignement et quand le besoin s’en fait sentir, un temps de tutorat à distance est à leur disposition. La plateforme d’elearning du CNAM est Moodle et j’utilise www.zoom.us pour  l’application de  classe virtuelle.

Cet enseignement se déroule entièrement à distance et les compétences visées sont clairement annoncés sur le site du CNAM :

- Définir une méthodologie de collecte et de traitement de l'information adaptée à l'entreprise et au champ de veille défini,
- Emettre des recommandations pour la mise en place d'un système de veille dans l'entreprise.
- Les auditeurs se seront initiés concrètement à la pratique de la veille en entreprise en travaillant par groupe sur une étude de cas concret.

Et voilà, nous y sommes : travailler sur un cas concret par groupe.

Mon objectif était aussi de soutenir la motivation des groupes par la résolution d’une énigme, l’idée du jeu était née. La veille, voyez-vous ne se pratique pas en solitaire, sinon on court à l’échec. Il s’agit plutôt de bâtir un processus de gestion et de valorisation des flux d’information, en s’appuyant sur les savoirs et expertises des individus présents dans l’entreprise.

Dès l’inscription à l’UE Veille, les étudiants savent que cet enseignement sera différent : le teaser du jeu promet du suspens.

Déroulement du jeu Panik à bord : un escape game sur la veille dans l’industrie automobile qui s’interroge sur l’avenir des voitures électriques, et l’intérêt pour une firme de modifier sa chaîne de production pour proposer sur le marché de nouveaux véhicules électriques.

Le jeu est introduit à la 4ème semaine de cours : à ce moment de leur parcours dans l’UE, les étudiants savent :
- Définir ce qu’est la veille stratégique
- Détailler les différents types de veille, leurs objectifs et les moyens pour les atteindre
- Quelle stratégie de veille déployer par rapport au thème de veille donné
- Vers quels types de sources se tourner.

Ce ne sont pas moins de 4 niveaux à franchir pour réunir un corpus comprenant des documents pertinents, des sites internet à suivre, des experts à écouter, des technologies, … que l’entreprise devra engranger dans l’objectif d’alimenter la prise de décision.

Le but du jeu : obtenir les 3 clés qui permettront d’ouvrir le coffre-fort numérique de l’entreprise pour y enfermer le résultat de la veille et éviter les pirates.
L’application utilisée pour créer le jeu : Genially [1]

Les étudiants sont répartis en 5 groupes de veilleurs avec une mission précise : s’organiser pour récolter des informations pertinentes depuis des sources fiables dans le type de veille qui lui a été confié.

Au premier Niveau :

Compétences informationnelles visées : caractériser la demande d’information, en définir l’étendue

Une activité de brainstorming : cibler l’information, en d’autres termes, délimiter son périmètre de veille.
Cette phase est commune à tous les étudiants : l’outil de brainstorming utilisé est answergarden[2] qui offre la possibilité de partager à distance une réflexion et d’y revenir pour l’enrichir au fur et à mesure. la question posée a généré environ 80 mots-clés ou expressions qui formeront le départ de la collecte.

Sur ce même niveau, un second exercice a pour objectif de clarifier les objectifs de cette veille et de favoriser le questionnement

Il s’agit d’une activité de regroupement des notions de veille en 4 domaines :

- Les objectifs
- Les circonstances qui ont favorisé la démarche de veille
- Les destinataires
- Les enjeux pour la survie de l’entreprise

L’outil utilisé ici est learnings apps [3]

Compétences informationnelles visées : Choix des outils et méthodes, savoir identifier les sources adéquates pour répondre au besoin d’information et accéder efficacement aux informations.

Le deuxième niveau :

Celui de la réunion secrète était le plus difficile; des indices étaient dispersés qui servaient à orienter la veille, des études pour y trouver des références à suivre, des mots-clés, une phrase cachée, etc …

Ici, l’entraide à un autre groupe rapportait 2 points : par exemple, signaler une source plus pertinente pour un autre groupe de veilleur.

Le troisième niveau enfin, est un niveau où une production est attendue pour pouvoir continuer.

Compétences informationnelles visées : savoir ordonner, stocker et classer les informations récoltées et pouvoir communiquer clairement l’état des recherches effectuées en vue d’établir une collaboration.

Le jeu s’arrête le temps que les étudiants construisent une carte mentale dans laquelle sont indiquées 

- Leurs axes de veilles
- Les premières sources pertinentes
- La répartition du travail au sein de l’équipe
- Les mots-clés retenus

Ils disposeront de 2 semaines pour réaliser cette carte mentale avec l’application de leur choix. Les étudiants ont utilisé majoritairement Coggle [4] et Mindmeister [5], deux applications freemium faciles à prendre en main.

C’est le maître du jeu qui permet l’accès au quatrième et dernier niveau.

Enfin, au 4ème niveau, on touche au but : avant d’accéder à la 3ème et dernière clé, la réponse à un sondage s’impose.

Dernières compétences informationnelles visées : c’est le moment pour les groupes d’évaluer la pertinence des informations (critères d’analyse de l’information), la pertinence des stratégies mises en oeuvre pour :

- Collecter et classer l’information : choix d’un outil
- Trouver l’information :  choix et combinaison de moteurs de recherche
- Stratégie et méthode déployées : Push, Pull, sourcing, …
- S’approprier une application de présentation et diffusion de sa veille.

C’est le moment tant attendu : transformer la valeurs des clés en combinaison à insérer dans le coffre, pas facile : chaque clé comporte une lettre et un chiffre et le clavier du coffre-fort ne comporte que des chiffres!!

Les forts en jeux vidéos et en énigmes sont à leur aise, et là, chacun joue pour soi.

Parallèlement, un compte instagram dédié à l’avancée du jeu a été créé au lancement du jeu : en quelques jours, 45 abonnés et 4 ou 5 ‘like’ par post.

[1] https://view.genial.ly/

[2] www.answergarden.ch

[3] www.learningapps.org

[4] www.coggle.it

5] www.mindmeister.com

Dernière modification le mardi, 17 septembre 2019
ISACH Adeline

Documentaliste de profession, j'enseigne la veille stratégique à l'IPST CNAM de Toulouse, en mode FOAD auprès d'étudiants inscrits dans un parcours Licence droit économie gestion option marketing.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies.