Imprimer cette page

Les Boussoles du numérique nous conduisent au Port. Qu’avons-nous dans nos cales et sur le pont ?

Très peu de chargement... il est  si léger qu’il ne nécessite pas de grue pour le décharger …Peu de poids mais des milliards d’informations stockées dans le "cloud" et disponibles à tout instant…

Qu’avons-nous dans nos cales ?

Des outils et des objets connectés à nos informations, à nos réseaux et au monde et des biens immatériels. La mémoire numérisée du monde pour puiser aux sources des histoires plurielles, des cartes,  témoin des évolutions géo-planétaires, des logiciels de repérage, de localisation, des images,  compléments visuels en réalité augmentée,  un internet offrant invitations, communiqués, informations, analyses, conférences, réactions, actions en tout domaine, formations en ligne accompagnements, marketing, propagande, …STOP !! La cale inonde le quai et les réseaux d’un flux continu.

Qu’avons-nous sur le pont ?

 Des « héritiers », les connectés, les hyper connectés,  les experts, les spécialistes en Techniques d’ Information et de Communication, ceux qui surfent, naviguent,  manient les Boussoles et les outils, programment, publient, et les « déshérités » sans connexion, sans outil, sans repères…enfin pas tout à fait…Le smartphone, présent au multiple dans presque tous les ménages de France, puisqu’en 2013 déjà plus de 83 % d'entre eux sont connectés à Internet  (http://www.observatoire-du-numerique.fr/usages-2/grand-public/equipement) Il y a 43,2 millions d’internautes français au 4ème trimestre 2013 sur une population totale de 65,5 millions selon l’INSEE, soit 8 Français sur 10. C’est une évolution de +14% en 4 ans. "Internet est désormais largement utilisé par presque toutes les couches de la population française"

Les usages et les enjeux

Les usages au niveau de l’e-santé, de la sécurité, du e-commerce, du e-Learning foisonnent.

La fracture numérique n’est plus une fracture structurelle même si certaines zones attendent avec impatience le Très Haut Débit et les équipements.  Elle est bien au niveau de la connaissance du fonctionnement du numérique dans un contexte dominé par le capitalisme et les grands groupes.

Le secteur politique et le secteur économique s'engagent. Les enjeux éducatifs, les enjeux d’appropriation par le citoyen des possibilités offertes par le numérique sont énormes. Certainement comme le publient sur libération.fr,  Benoit Thieulin, Président du Conseil national du numérique et Jean-Marc Merriaux, directeur général du Réseau Canopé, du Clemi, acteur du numérique éducatif. -http://www.liberation.fr/debats/2015/09/21/oui-le-numerique-est-une-chance-pour-construire-l-education-de-demain_1387503- le numérique est une chance pour construire l’éducation de demain.

Pas seulement une chance…une nécessité

La société se transforme à un rythme où l’Ecole n’arrive plus à former aux métiers de demain, où les outils à peine intégrés au système sont dépassés par des techniques toujours plus simples et plus complexes à la fois…Il est donc fondamental de poursuivre nos réflexions, de partager nos outils, de construire des projets avec tous les acteurs concernés par l’éducation.

Enseignants, éducateurs, parents, cadres et formateurs,  élus, collectivités, entreprises, éditeurs, animateurs des lieux de médiation culturelle ou scientifique se retrouvent à Cenon les 14 et 15 octobre pour les Boussoles du numérique 3.  

  • Nous nous demanderons comment  les questions scientifiques de notre société connectée qui touchent au biologique, au sociétal, à l’éthique, à l’environnemental,  impliquent leur prise en compte dans le domaine éducatif. Nous analyserons les intérêts pédagogiques et didactiques de projets robotiques à l'école, de l’intégration de logiciels, ressources, d’outils connectés et de partage.
  • Nous entendrons les questionnements et les propositions des institutions et des responsables de territoires qui ont à charge d’aménager les espaces avec des passerelles éducatives et culturelles au service de tous les citoyens.
  • Nous essaierons de comprendre et d’anticiper les transformations de la société, nous observerons les projets pédagogiques et éducatifs qui par le numérique ont proposé des dispositifs modifiant les manières d’apprendre, de se former, de communiquer…

Les "Civilisations numériques"

Pour apprendre, point besoin du numérique mais  pour apprendre notre monde actuel, le décoder, y naviguer, ne pas subir les impérialismes, il s’agit d’œuvrer à la création d’une « humanité numérique ». Lors des Boussoles, mercredi 15 octobre, à Cenon, une table ronde y est consacrée.

Comme il est utile parfois de regarder les cheminements antérieurs, je signalerai que de 2005 à 2007,  en Aquitaine Marcel Desvergne, actuel vice-président de l’An@é avait crée avec l’AEC,  le Ci’Num," les entretiens des civilisations numériques"

« En 2005, les discussions d’un concile ont permis de formuler les dix questions à mettre en débat. En 2006, les martingales d’un casino ont permis de penser une exposition universelle de 2026 et d’écrire dix histoires vers le futur pour y parvenir. En 2007, les votes d’une assemblée numérique, à partir de quatre scénarios intégrant des ressources énergétiques en baisse, un changement du climat, et les meilleures capacités d’actions collectives que nous confèrent le numérique, ont permis de présenter sept plans d’actions. »

Sept défis avaient été lancés. http://www.cinum.org/fr/defis_1_education/21-22.html Ils sont au coeur des préoccupations actuelles.

C’est lors de ces rencontres que le site d’Educavox a été conçu.

Nous vous invitons à un pas de plus, ensemble,  avec les Boussoles du numérique !  

Lors de ces deux journées nous pourrons débattre, « bidouiller », partager, découvrir, mutualiser expériences innovantes, outils et dispositifs, croiser les approches des différents acteurs et montrer des projets élaborés ensemble. Des élèves réaliseront vidéos interviews, d’autres assureront l’accueil – Lycée Professionnel Tregey - d’autres viendront découvrir jeux tablettes et robots. Une initiation  à twitter sera organisée : le Bar à Tweets !

La Direction du Numérique pour l’Education y inscrit un Plan National de Formation afin de contribuer au développement d’une réflexion globale sur l’Ecole de demain et montrer comment le numérique sert les objectifs des réformes en cours.

La révolution éducative est en marche et le numérique en est un levier !

Accès au programme et inscription : http://boussolesnumeriques.jimdo.com/

Michelle Laurissergues, Présidente de l'An@é

La manifestation est organisée par l’An@é et Enteis, en partenariat avec Canopé Bordeaux, le réseau Canopé, le Conseil Régional d’Aquitaine, les départements d’Aquitaine, l’ESPE d’Aquitaine, l’Académie de Bordeaux, les villes de Bordeaux et de Cenon, Bordeaux Métropole, le Ministère de l’Education, AEC, la Fondation Orange et les producteurs et éditeurs du monde éducatif partenaires, Appicadabra, Brainpop, Dadoclem, Madmagz et Tralalère,  Génération Robot, Econocom-Archos, IdeOkub, Epson, Microsoft, I-concept, Ryxéo, Vanerum

Dernière modification le mardi, 06 octobre 2015
Laurissergues Michelle

Tout d’abord enseignante en école maternelle, directrice d’école, maitre formateur, directrice du centre Départemental de documentation pédagogique en Lot-et-Garonne (actuellement CANOPE),  responsable associative au niveau des écoles maternelles de 1973 à 1994, présidente nationale de l’An@é de 1996 à 2017 qui a créé le site Educavox dont je suis responsable éditoriale.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies.