fil-educavox-color1

Une fois l’analyse des besoins d’aide des apprenants effectuée et les champs de support à l’apprentissage priorisés, il devient aisé de définir les rôles et fonctions des différents profils de tuteurs qui interviendront dans le dispositif. Pour ce faire, il faut également avoir conscience qu’il n’existe pas, du moins en France, de reconnaissance officielle du métier de tuteur à distance et qu’il est d’ailleurs préférable de ne pas chercher à définir un tuteur-orchestre dont les désavantages sont nombreux (cf. http://blogdetad.blogspot.fr/2009/09/inconvenients-de-la-figure-du-tuteur.html). 
Bien au contraire, c’est à partir du repérage des besoins d’aide des apprenants et des champs de support à l’apprentissage qui sont à investir que la caractérisation des profils de tuteurs, je souligne ici le pluriel, peut être menée.
 
 
La littérature dédiée au tutorat à distance cf. la base documentaire scientifique de t@d, 
https://sites.google.com/site/letutoratadistance/Home/consulter/essai-liste) comporte de nombreux articles spécifiant les fonctions des tuteurs à distance. Elle est donc d’un recours intéressant et pertinent pour identifier celles qui seront investies par tel ou tel profil de tuteur. Je ne citerai, ici, qu’un de ces articles, celui de Nelly Guillaume, Un modèle d’Animation : vision synthétique des fonctions tutorales paru dans le n°2 de la revue Tutorales
(https://sites.google.com/site/letutoratadistance/Home/consulter/tutorales) qui présente le grand mérite de décrire les rôles et les tâches sous forme de tableaux pour chacune des fonctions tutorales. A noter qu’il existe un relatif consensus entre les auteurs pour reconnaitre les fonctions suivantes comme incombant aux tuteurs à distance : i) fonction d’accueil et d’orientation des apprenants, ii) fonction organisationnelle ; iii) fonction pédagogique ; iv) fonction socio-affective et motivationnelle ; v) fonction technique ; vi) fonction métacognitive ; vii) fonction d’évaluation.
 
 
Si l’identification des fonctions des tuteurs à distance a le mérite de faciliter la définition de fiches de poste des tuteurs, celle des plans de support à l’apprentissage présente le grand intérêt de s’intéresser aux besoins des apprenants, ce qui est bien le moindre lorsque l’on parle de tutorat. Les fonctions permettent de dessiner les attentes envers les tuteurs tandis que les plans de support à l’apprentissage situent les interventions tutorales par rapport aux différentes catégories de besoins d’aide des apprenants.
 
La focalisation sur la figure du tuteur ou celle sur les besoins des apprenants ne sont pas contradictoires mais traduisent certainement davantage les préférences ou les postures des auteurs. C’est pourquoi, il est intéressant de croiser les fonctions tutorales identifiées dans la littérature avec les plans de support à l’apprentissage.
Le résultat ci-dessous ne se veut pas tant prescriptif qu’une base de réflexion et d’échanges, et ce d’autant plus, qu’il ne vise pas l’exhaustivité. En effet, d’autres instanciations auraient pu être mises en avant dans telle ou telle cellule.
 
 
nouvelletypologie2grand-3dd58
 
 
Ce tableau est donc à utiliser comme une matrice permettant d’identifier les tâches qui incomberont aux différents tuteurs.
 
 
Une fois cela établi et consigné dans une fiche de poste de chaque profil de tuteur, il est également important, sous forme de schéma, d’identifier le positionnement des différents tuteurs dans le dispositif et de notifier les relations qu’ils entretiendront entre eux et avec l’institution. Ceci amène fréquemment à définir un autre profil d’acteur dont les appellations sont variées, coordinateur pédagogique, tuteur de tuteurs (cf. http://blogdetad.blogspot.fr/2008/10/tuteur-de-tuteurs-distance-par-jacques.html) qui a pour principales missions de s’assurer que les services tutoraux sont dispensés de manière correcte auprès des apprenants, de créer du lien entre les tuteurs en animant, par exemple, une communauté de pratique, d’être un recours pour les apprenants qui rencontreraient des difficultés dans leur relation avec tel ou tel tuteur.
 
La définition des profils de tuteurs vient clôturer le premier livrable de l’ingénierie tutorale nommé « système tutoral ». Les tâches d’analyse des besoins d’aide, de priorisation des champs de supports à investir, de définition des profils de tuteurs étant effectuée, le concepteur peut alors entreprendre les actions du livrable « scénario tutoral » destinées à concevoir et quantifier les interventions tutorales de chacun des profils de tuteurs, identifier les outils de communication qui seront mobilisés pour les accomplir et rédiger la charte tutorale définissant les droits et devoirs de l’institution, des tuteurs et des apprenants les uns envers les autres. C’est ce que nous aborderons dans les prochains billets de cette série à partir du mois de septembre.
Dernière modification le samedi, 10 janvier 2015
Rodet Jacques

Consultant formateur FOAD — Concepteur pédagogique 
Maître de conférence associé à l’université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines - Laboratoire LAREQUOI 
Enseignant-tuteur à-
- l’université de Rennes 1 au sein du Master MFEG-
- l’université de Limoges au sein des licences pro. Servicetique et iFOAD
- l’université d’Amiens au sein du DURF et du DUFA
- l’ESPE de Toulouse au sein du Master EFE 

Initiateur et facilitateur de t@d, le portail du tutorat à distance http://www.tutoratadistance.fr 
Directeur de publication de la revue Tutorales-https://sites.google.com/site/letutoratadistance/Home/consulter/tutorales

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies.