fil-educavox-color1

tu cartographies, nous cartographions : les outils de cartes collaboratives !
Article
 initialement publié sur Pratiques Collaboratives par l’Association Tiriad
 
Le groupe Anim-fr : http://anim-fr.org/PagePrincipale  ; s’est retrouvé jeudi 13 mars 2014 à 11h Québec, à 15h Afrique (UTC) et 16h Europe dans le cadre des ateliers CoOL pour explorer les outils de cartographie collaborative disponibles sur le web.
Dans cet atelier, Louis-Julien de la Bouëre, association Tiriad et OpenStreetMap France, a présenté les différentes types de cartes mises à disposition des citoyens tout en décrivant certains usages émergeant.
Le propos s’est concentré sur le projet OpenStreetMap, carte collaborative et libre du monde.
 
Plus d’une vingtaine de participants basés en Côte d’Ivoire, au Burkina Faso, au Sénégal mais aussi dans plusieurs régions françaises (Bretagne, Auvergne, PACA...) ont passé une heure à appréhender le vaste monde des cartes dites participatives, citoyennes, collaboratives ou encore augmentées.
 
 
 
Dans cet atelier, Louis-Julien de la Bouëre, de l’ association Tiriad et OpenStreetMap France, a présenté les différentes types de cartes mises à disposition des citoyens tout en décrivant certains usages émergeant. 
 
Le propos s’est concentré sur le projet OpenStreetMap, carte collaborative et libre du monde.
 
Pour retrouver les éléments abordés, vous pouvez :
 
Cette première rencontre, très informative et globale, a suscité beaucoup de questions, de réactions et surtout d’attentes. Nous avons besoin de vos retours et surtout l’expression de vos besoins et usages en terme de cartographie.
 
Pour aller plus loin, nous vous proposons :
 
A partir de là nous proposerons d’autres temps ateliers plus thématiques : Contribuer à OpenStreetmap, faire ma carte thématique (patrimoine, tourisme...), importer massivement des données, animer une cartopartie, etc.
 
En attendant nous vous indiquons une liste de liens utiles à consulter pour en savoir plus sur le pad
Vous pouvez rajouter les liens que vous connaissez.
 
N’hésitez pas à poser vos questions aussi sur la liste anim-fr.
Toutes les ressources et les prochaines réunions CoOL sont sur Anim-fr.
 
 
 
 
A bientôt
 
PS : Louis-Julien remercie Marika Bernier et Cécile Trédaniel qui ont réussi à déjouer les pièges techniques d’une telle réunion à distance. Et merci à l’ensemble des participants pour leur attention et leur intérêt pour ces cartes... à construire ensemble !
 
Quelques extraits de la discussion non mis en forme : 
 
Introduction :
 
Le propos s’appuie sur une présentation accessible sur : http://tiriad.org/cooperation/wakka.php?wiki=PresentationOSM/slide_show
Un excellent outil pour commencer et comparer la pertinence des différents fonds cartographiques à notre disposition : http://tools.geofabrik.de/mc/?lon=8.39018&lat=49.00943&zoom=1&num=3&mt0=mapnik&mt1=google-map&mt2=bing-map
Pour comprendre la force d’un projet collaboratif :
Voici les contributions en direct à OpenStreetMap à travers le monde : http://live.openstreetmap.fr/
 
Quels sont les avantages d’utilisation d’UMAP et MAPBOX ?
Umap est un outil facile d’accès pour un utilisateur du web sans connaissances de codes particuliers. Il est intuitif et bien développé.
Mapbox est très puissant, avec notamment des outils comme TillMill mais il demande plus de compétences techniques. Il est réservé à des connaisseurs.
Un exemple d’utilisation par Sebastien yapo : je l’essaie sur ce lien UMAP http://attecoube.net/index.php/activites-et-loisirs/evenements
 
popkorn : il faut s’y inscrire du coup à OpenStreetMap ?
Pour contribuer à OpenStreetMap, il faut s’inscrire. Trois raisons : 
- connaitre l’auteur de la donnée pour pouvoir la vérifier (a posteriori) ou tout au moins échanger avec l’auteur
- valoriser le travail des contributeurs
- permettre de rentrer en contact avec les autres membres et ainsi avoir conscience de faire partie d’une communauté, d’un projet collectif
Merci Cécile, c’est un bon exemple d’outils utilisant OpenStreetMap pour faire des plans quadrillés de villes, communes en quelques clics et à moindre coût
 
Jacques Rollins : Il y a t-il un moyen de travailler sur les cartes en offline ?
Oui Jacques, il existe deux moyens pour rentrer des données dans OpenStreetMap :
- des outils en ligne (Id et potlatch) faciles d’accès mais nécessitant une connexion internet stable et performante
- un outil comme JOSM (https://josm.openstreetmap.de/wiki/Fr%3AWikiStart) qui permet de télécharger des zones de travail puis de travailler hors-ligne.
 
Sebastien yapo : Premier pas pour l’utilisation de JOSM http://learnosm.org/fr/beginner/start-josm/
 
Sidik : j’ai constaté que les cartes bing de la ville d’Abidjan dataient de 2012 
Pour aider à cartographier les territoires, certains oragnismes comme Bing ou publics comme la région Bretagne mettent à disposition des photos satellites, des orthophotos. Mais nous restons dépendant des accords passés avec ces structures. Je vous invite à faire pression auprès de vos élus pour que les données et photos soient libérées et mises à jour rapidement pour que la communauté puisse en bénéficier. Le projet humanitaire HOT qui s’appuie sur OSM en a particulièrement besoin !
 
Merci
Dernière modification le lundi, 17 novembre 2014
An@é

L’association, fondée en 1996, à l’initiative de la création d’Educavox en 2010, en assure la veille et la ligne éditoriale, publie articles et reportages, crée des événements, valorise les innovations, alimente des débats entre les différents acteurs de l’éducation sur l’évolution des pratiques éducatives, sociales et culturelles à l’ère du numérique.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies.