fil-educavox-color1

150 collégien(ne)s et lycéen(ne)s récompensés pour leurs projets scientifiques ! Depuis son lancement en 2007, le Concours C.Génial donne l’opportunité à tous les collégiens et lycéens de monter un projet innovant dans les domaines scientifiques et technologiques. En équipe et encadrés par leurs professeurs, ils mènent tout au long de l’année scolaire des réflexions sur des problématiques actuelles pour bâtir un projet ambitieux.

Cette année, sur les 500 projets proposés réunissant près de 10 000 élèves, 51 ont été sélectionnés pour participer, le samedi 23 mai, à la finale nationale à la Cité des Sciences et de l’Industrie à Paris. Évalués par un jury de 40 professionnels (enseignants, inspecteurs, ingénieurs, chercheurs…), les lauréats ont été récompensés par Nicolas Seydoux, président de la Fondation C.Génial et Pierre Encrenaz, président de Sciences à l’École, initiateurs du Concours !

Soutenu par Najat Vallaud-Belkacem, ministre de l'Éducation nationale, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche, le Concours C.Génial vise à susciter des vocations scientifiques auprès des jeunes (dont une moitié de filles), en éveillant leur goût pour les défis technologiques « Depuis dix ans la Fondation C.Génial et l’Éducation nationale, au travers de son dispositif "Sciences à l’École", sensibilisent les collégiens et lycéens aux enjeux des sciences, de la technologie et de l'innovation. Je salue cette décennie d'engagements et d'actions remarquables au service de l'interdisciplinarité, de l'ouverture au monde, de l'intelligence individuelle et collective. L’Éducation nationale est fière de soutenir ce concours national et félicite l'ensemble de ses artisans, les entreprises partenaires mobilisées, les équipes enseignantes de sciences et technologie, des collèges et des lycées de toute la France.»

Créé en 2007 par la Fondation C.Génial et Sciences à l’École, le Concours C.Génial a pour objectif de promouvoir l’enseignement des sciences et des technologies dans les collèges et lycées par la sélection de projets d’équipes réunissant les élèves et leurs enseignants. L’idée est de présenter par équipe de 3 un projet pluridisciplinaire pouvant mêler à la fois la physique-chimie, les mathématiques, les sciences de l’ingénieur, les sciences de la vie et de la terre...

Depuis ses débuts en 2007, le Concours C.Génial ne cesse de progresser avec +10% du nombre d’inscrits cette année sur la France métropolitaine et les DOM-TOM, ce qui représente près de 10 000 collégiens et 1 850 lycéens, pour un total de 500 projets ! A l’issue des finales académiques, 51 projets ont été retenus. 31 groupes de collégiens et 20 groupes de lycéens ont ensuite été départagés par un jury de 40 professionnels scientifiques (ingénieurs, chercheurs, enseignants, inspecteurs généraux et territoriaux de l’Éducation nationale) lors de la finale nationale du 23 mai 2015, à la Cité des Sciences et de l’Industrie à Paris !

À noter, les nouveautés 2015 :

  • Le Concours C.Génial s’est ouvert aux lycées professionnels, et Mayotte a enregistré sa 1ère participation à la finale nationale.
  • Les lauréats des 1ers prix auront la chance de représenter la France à l’international au Concours Européen EUCYS (European Union Contest for Young Scientists) en septembre prochain à Milan, au Concours CASTIC (China Adolescent Science and Technology Innovation Contest) à Hong Kong en août 2015 et au Forum Expo Sciences Luxembourg (édition 2016).
  • Des visites de sites industriels et technologiques sont offertes par les partenaires du concours : Areva, Arkema, Asconit, CNES, EDF, la Fondation des Arts et Métiers, le GIFAS, IBM, IN2P3/CNRS, Michelin, Saint-Gobain, Schlumberger, Technip.

À propos de la Fondation C.Génial
La Fondation C.Génial, reconnue d’utilité publique, a été créée en 2006 par six grandes entreprises : Areva, la Fondation Airbus, Orange, Schlumberger, SNCF et Technip. Face au désengagement des jeunes pour les filières scientifiques et techniques, ces entreprises se mobilisent afin de les sensibiliser aux sciences et de leur faire découvrir les métiers associés.

Des objectifs multiples et complémentaires :

  • Promouvoir la diversité des métiers scientifiques et faire naitre des vocations, chez les filles et chez les garçons ;
  • Développer des échanges entre le milieu de la science et des entreprises ;
  • Illustrer l’enseignement des sciences au collège et au lycée avec des exemples d’applications en entreprise ;
  • Impliquer ingénieurs et techniciens des entreprises dans la mise en valeur de leur métier ;
  • Informer les jeunes sur les grands enjeux de société liés à l’avancée des sciences et des technologies.

Grâce à l’engagement des professionnels du monde de l’enseignement et de l’entreprise, nous mettons en place plusieurs actions phares « Ingénieurs et techniciens dans les classes », « Professeurs en entreprise » et le « Concours C.Génial ».
http://www.cgenial.org/

À propos de Sciences à l’École
Sciences à l’École est un dispositif ministériel cofinancé dont l’objectif est de promouvoir la culture scientifique et technique, autour de trois types d’actions :

  • Le soutien aux activités didactiques développées par des chercheurs ;
  • Les plans d’équipements en matériel pédagogique de pointe avec formation des enseignants et mutualisation de résultats ou d’outils pédagogiques (dans les domaines de l’astronomie, la cosmologie, la génomique, la météorologie, la sismologie, l’investigation criminelle) ;
  • Les concours scientifiques nationaux et internationaux.

http://www.sciencesalecole.org/

Finale nationale du « Concours C.Génial » : Les lauréats 2015

Dernière modification le mardi, 14 novembre 2017
An@é

L’association, fondée en 1996, à l’initiative de la création d’Educavox en 2010, en assure la veille et la ligne éditoriale, publie articles et reportages, crée des événements, valorise les innovations, alimente des débats entre les différents acteurs de l’éducation sur l’évolution des pratiques éducatives, sociales et culturelles à l’ère du numérique.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies.