fil-educavox-color1

Nous appelons à la construction d'un véritable écosystème numérique qui n'oublierait ni les enjeux sociétaux et culturels, ni les infra structures avec le Très Haut Débit, ni les matériels, ni les formations, ni les ressources.

Nous plaidons pour la mise en place d'un continuum éducatif à la fois de la maternelle à l’université mais aussi  avec le péri scolaire et les familles, avec les espaces de médiation culturels et scientifiques, avec tous les partenaires éducatifs et nous souhaitons et des changements profonds de pédagogie et  l'espoir d'une gouvernance différente à tous les niveaux.

Gouvernances partagées,  systèmes de formation sachant allier les communications à distance, les accompagnements personnalisés et les apprentissages entre pairs ou inter générationnels, les ressources ouvertes en ligne, la valorisation d’expériences, l’intégration des apprentissages informels dans la conception même de l’enseignement, la redistribution des espaces et des temps, l’intégration de tous les acteurs dans une dynamique constructive, voilà bien les axes à travailler.

Gardons en vue les quatre points cardinaux d'une "Boussole numérique" alliant le sociétal avec ses nouveaux usages, le politique avec son gouvernail, l’économie qui ouvre des voies plus ou moins navigables et l’éducation, la culture, océan qui doit irriguer, nourrir  et réguler cet écosystème.

Cependant, l’élitisme est toujours en action, la segmentation en disciplines et la hiérarchie des emplois sont toujours fort présentes, tout changement engendre une insécurité profonde et des hostilités.

Le changement de la société toute entière se produit quoique nous fassions et nous risquons de le  subir à défaut d’y participer pleinement. Nous avons reçu de plein fouet les événements du mois de janvier et la perte du mythe républicain au cœur de l’école…Nous avons constaté – mais ne le savions –nous pas déjà ?- que les valeurs ne sont pas les mêmes, que les mots ne véhiculent pas le même sens.

A laisser cheminer sur des voies parallèles les acteurs d’un même système, c’est le système qui dérive…Redonner la parole, échanger, confronter les idées, élaborer des projets, voir le monde, découvrir les traces des hommes, leurs langages et leurs écrits, leurs actes et leurs marques dans le monde contemporain c’est redonner le sens des valeurs et des responsabilités.

C’est une réflexion que l'An@é intégrera dans les Boussoles 2015.

Nous avons déjà, avec les auteurs d’Educavox en avril 2014 posé la question des valeurs républicaines au sein de l’école. Et nous nous interrogions sur le changement de culture apporté ou à apporter  par le numérique. (Dossier)

Le numérique, outil de protection ou d'exposition, de libération ou de censure, de partage ou d’exclusion, transforme les relations aux savoirs et aux autres. En dehors de tout contexte culturel et éducatif, les effets peuvent parfois surprendre et même,  être désastreux.

Les citoyens, les créateurs doivent s'emparer des espaces de production et d'échanges et inventer d'autres modes de vivre et de créer ensemble.  Si la question de la neutralité du net s’impose ce n’est pas encore gagné et les gros producteurs risquent de s’emparer de tout l’espace audible. L'égalité d'accès aux informations, aux formations, à la culture sera- t’elle alors au rendez-vous?

Si  la culture numérique est bien une nécessité pédagogique absolue dans notre monde connecté,  si de très nombreuses initiatives apportent des réflexions et des outils dans tous les secteurs de notre société, les questions de formation restent au cœur des problématiques. La question de la formation des animateurs des temps périscolaires se pose également.

Le temps du changement est un temps long, qui permet certes, de ne pas creuser un écart trop grand entre deux mondes, l'un connecté et l'autre isolé ou inquiet...Mais il y a urgence à mettre en oeuvre. Les politiques éducatives ouvrent des voies, des concertations se situent à tous les niveaux, les innovations  s'amplifient...même si parfois on peut s'agacer ou s'étonner des lenteurs, des incohérences...

Le site Educavox, vecteur de diffusion, agrège des débats, des analyses, des pratiques et des ressources à la fois institutionnelles, issues du secteur privé et du secteur associatif ou d’œuvres personnelles.

C’est un outil collaboratif et citoyen créé et porté par l’An@é mais dont l’An@é n’est pas propriétaire de tous les contenus.

Elle assume un rôle de veille, de valorisation d’initiatives, de prospective, de production et de collecte de contenus, de soutien à la formation. Cela grâce à l’intelligence collective des réseaux, grâce aux auteurs qui y contribuent, grâce à tous ceux qui nous soutiennent et nous font confiance et nous invitent à partager leurs réflexions, grâce à vous qui êtes au cœur de ce réacteur créatif, positif et dynamique ! Merci à vous !

Michelle Laurissergues

 

Dernière modification le lundi, 02 mai 2016
Laurissergues Michelle

Tout d’abord enseignante en école maternelle, directrice d’école, maitre formateur, directrice du centre Départemental de documentation pédagogique en Lot-et-Garonne (actuellement CANOPE),  responsable associative au niveau des écoles maternelles de 1973 à 1994, présidente nationale de l’An@é de 1996 à 2017 qui a créé le site Educavox dont je suis responsable éditoriale.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies.