fil-educavox-color1

Le nouveau Président de la République veut faire de l'éducation une "priorité du quinquennat" en réformant d'abord l'éducation prioritaire. Bonne idée, en apparence. Qui pourrait en effet s'opposer à la réduction des effectifs dans les classe de CP-CE1?

Des maitres et des classes ?

Oui, mais où trouver les enseignants que nécessite cette mesure ? En puisant dans le vivier des maîtres surnuméraires qui oeuvraient jusqu'à présent dans le dispositif "Plus de maîtres que de classes"? Sans parler des efforts demandés aux communes pour la construction de nouveaux locaux en période de restrictions budgétaires !!! Un classique de l'Education nationale: lancer une réforme pour la supprimer ensuite par décision politique sans évaluation.

Réforme du bac ?

Le Président souhaite aussi réformer le bac, réduit à quatre épreuves avec en arrière-plan une sélection pour l'accès à l'enseignement supérieur. Pas sûr que les futurs étudiants apprécient!!!

Autonomie des établissements ?

Davantage d'autonomie aux établissements ensuite, l'idée est à la mode: accorder une marge de manoeuvre aux équipes pédagogiques afin de leur permettre de mieux ajuster l'offre éducative à la diversité des publics accueillis, avec toutefois un préalable: ne pas augmenter les inégalités entre établissements. Autre piste avancée:revenir sur la réforme du collège avec le risque de reconstituer les filières d'excellence, connotées socialement.

Les "Rythmes scolaires" ?

Qu'en sera-t-il enfin de la réforme des rythmes scolaires? Les communes auraient, semble-t-il, la possibilité de les appliquer ou non. Mais, le retour à la semaine de 4 jours ne risque-t-il pas d'annuler le bénéfice des petits effectifs en CP-CE1 ?

Nous ne parvenons pas encore à distinguer un nouveau souffle pour l'Ecole. Comment la rendre plus juste ? Comment la réconcilier avec ses valeurs ? 

L'urgence, c'est la fraternité et la confiance.

Patrick Figeac

Dernière modification le lundi, 22 mai 2017
Figeac Patrick

Proviseur honoraire, bénévole à Radio 4 en Lot-et-Garonne, président d’une association intermédiaire par l’activité économique, auteur. Pour retrouver les chroniques sur http://www.radio4.fr/radio rubrique "Magazine", puis "Paroles".

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies.