fil-educavox-color1

Le musée de l’Image de la Ville d’Épinal présente sa nouvelle exposition temporaire : « POSADA, Génie de la gravure » du 5 février au 18 septembre 2022

Première rétrospective en France de l’artiste Mexicain José Guadalupe Posada (1852-1913)

Voici l’histoire d’un artiste de génie dont le nom est encore trop méconnu en France : Posada.

Pourtant, qui ne connaît ses figures de squelettes dansant, riant, jouissant de l’existence à la manière des vivants ? Intimement associés à la culture mexicaine, les calaveras sont désormais les motifs récurrents d’une culture populaire internationale

Leur auteur, José Guadalupe Posada (1852-1913), est un homme au destin singulier, qui a délaissé une carrière toute tracée pour mettre son talent au service de la presse populaire : illustrations de faits divers, contes, chansons... - rappelant la production imagière française, particulièrement celle d’Épinal, qui connaît un âge d’or au XIXe siècle.

Par sa maîtrise technique de la gravure au burin et de la zincographie, Posada magnifie des scènes à l’expressivité exacerbée et crée des chefs-d’œuvre decomposition effrayants ou burlesques. Auteur de plus de dix mille estampes, il meurt oublié. Posada est redécouvert entre les deux guerres par l’avant-garde artistique : les muralistes au Mexique - Diego Rivera en tête -, les surréalistes en France.

Sa gloire posthume doit beaucoup à ses calaveras, figures de squelettes dansant, riant intimement associés à la culture mexicaine, mais qui ne représentent pourtant qu’une petite partie de son œuvre. La richesse de sa production méritait d’être enfin connue. C’est l’objectif de cette exposition, première rétrospective en France de l’œuvre de Posada, conçue à partir de l’exceptionnelle collection de Mercurio López Casillas. Elle nous permet d’admirer l’inventivité et la dextérité d’un des grands maîtres de la gravure internationale.

 

1 Capture décran 2021 11 08 141908

Un fonds unique en Europe, de plus de 100 000 images du 17e au 21e siècle

Créé en 2003 et géré par la Ville d’Épinal, le Musée de l’image abrite l’une des plus importantes collections d’images populaires imprimées à Épinal mais aussi par d’autres imageries françaises ou étrangères, du 17e au 21e siècle.

Cette collection de plus de 100 000 images est unique en Europe. Images pour enfants, devinettes, feuilles de saints, images de Napoléon ou guerre 14-18, l’imagerie populaire a tout illustré et le musée invite à découvrir dans ses expositions la richesse de ces productions. Il apporte ainsi un éclairage sur la société qui a produit ou acheté ces images et vous fait comprendre son histoire, ses goûts ou ses usages.

Plus d’informations ici.

An@é

L’association, fondée en 1996, à l’initiative de la création d’Educavox en 2010, en assure de manière bénévole la veille et la ligne éditoriale, publie articles et reportages, crée des événements, valorise les innovations, alimente des débats avec les différents acteurs de l’éducation sur l’évolution des pratiques éducatives, sociales et culturelles à l’ère du numérique.