fil-educavox-color1

Guillaud Hubert

Guillaud Hubert

Hubert Guillaud, rédacteur en chef d’InternetActu.net, le média de laFondation internet nouvelle génération.
URL du site internet: http://www.internetactu.net/

Vers un design de la médiation (1/2) : réinventer la programmation

La manière même dont on code arrive-t-elle à bout de souffle ? C’est la thèse que défend un long et passionnant article de The Atlantic signé par le journaliste et programmeur James Somers(@jsomers), qui va nous conduire bien plus loin que la programmation.

En savoir plus...

Le progrès n’a pas encore tout à fait disparu !

A l’occasion de la publication de la traduction en français de son livre paru aux États-Unis en 2011, La part d’ange en nous : histoire de la violence et de son déclinSteven Pinker (@sapinker) était de passage à Paris. Le professeur de psychologie à l’université Harvard, spécialiste de la cognition et de la psychologie du langage donnait une conférence à l’École nationale supérieure d’arts et métiers.

En savoir plus...

Vos données seront manipulées

A l’occasion de la conférence Strata Data qui se déroulait fin septembre à New York, la chercheuse danah boyd (@zephoria), l’auteure de C’est compliqué (dont paraît ces jours la traduction d’un autre livre coécrit avec Mimi Ito et Henry Jenkins) a, comme toujours, livré une présentation remarquable (extrait en vidéo).

En savoir plus...

De la matérialisation des données

Paul Dourish (Wikipedia, @dourish) a signé au printemps aux Presses du MIT un court essai The Stuff of Bits (que l’on pourrait traduire d’une manière un peu cavalière par « La substance de l’information »), un livre qui s’intéresse aux impacts matériels de l’information numérique. Comment la simulation numérique, nos outils de modélisation et nos outils de travail façonnent-ils à rebours notre expérience ? 

En savoir plus...

Notre identité calculée est-elle notre identité ?

« Etre soi-même est devenu un travail difficile. Jusqu’à présent, les gens vivaient dans des situations relativement stables où l’identité était basée sur le lieu où ils étaient nés et de qui. Il y avait peu d’options en matière de choix de vie, et la mobilité sociale ou géographique restait faible.

En savoir plus...

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies.