fil-educavox-color1

Figeac Patrick

Figeac Patrick

Proviseur honoraire, bénévole à Radio 4 en Lot-et-Garonne, président d’une association intermédiaire par l’activité économique, auteur. Pour retrouver les chroniques sur http://www.radio4.fr/radio rubrique "Magazine", puis "Paroles".

Climat : la réplique jeune !!

Ils et surtout elles ont entre 12 et 25 ans. Notre système scolaire ne leur a guère enseigné les matières essentielles pour comprendre les enjeux de notre époque: le climat, l'écologie, la biodiversité. Notre système politique, fonctionnant sur le court terme relègue le réchauffement de la planète, avec toutes ses conséquences, à l'arrière-plan de ses préoccupations.

En savoir plus...

Loi sur l'école: chronique d'un désastre annoncé.

Nous nous en doutions; la première finalité inavouée de la loi sur "L'école de la confiance" est bien de faire des économies sur le dos des plus fragiles en ouvrant l'éducation au marché et à la concurrence. Economie de personnels avec moins de postes administratifs, de vie scolaires et d'enseignants.

En savoir plus...

Enseignant(e)s en colère !!

Seront-ils entendus ces "Stylos rouges" qui disent leur colère? Ce sont nos professeurs, ceux de nos écoles, de nos collèges, de nos lycées. La malaise n'est pourtant pas nouveau, il couve depuis longtemps et aucun pouvoir n'a ps, su, voulu le prendre vraiment en considération.

En savoir plus...

Prioritaire

C'est bien connu : les enfants d'aujourrd'hui sont les adultes de demain. Encore faudrait-il qu'ils puissent tous grandir et s'épanouir dans un milieu chaleureux, protecteur, bienveillant. Ce qui est loin d'être le cas !! Faute de moyens !!

En savoir plus...

Droit de réserve pour les enseignants ?

A chaque difficulté sociale, à chaque questionnement parfois légitime, le pouvoir réagit par une restriction de la liberté d'expression, plutôt qu'en acceptant la parole ou le débat. En 2018, la loi sur les "Fake-news" et celle instaurant un secret des affaires qui visait surtout à faire taire tant les lanceurs d'alerte que les journalistes ont montré que le régime actuel ne dérogeait pas à la règle.

En savoir plus...

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies.