fil-educavox-color1

 Forum Educavox 15 juin Bordeaux - Les inscriptions sont ouvertes

" La lutte des classes ": récit fictif ou réalité ?

Sujet au combien d’actualité, ancré dans la réalité de tous les établissements secondaires de France et de Navarre, ou presque. La ségrégation est là, décidée "par le bas". On ne le dit pas officiellement par superstition ? Par peur d'en aggraver la réalité et les effets ? Par honte de ne pas trouver de solutions ? Y en a-t-il ?

En savoir plus...

Numérique : de quoi parle-t-on ?

Faire de la musique électronique avec des bananes, numérique ?
 
Se fabriquer un badge-laser, numérique ? Imprimer des objets en 3D, numérique ? Hacker le fonctionnement d’un établissement éducatif ou culturel, numérique ? Découper des marque-pages avec une machine, numérique ? Planter un potager sur son balcon, numérique ? Programmer un générateur de code-barres, numérique ? Découvrir le pixel art sur tablette ou avec des gommettes, numérique ? Broder des smileys sur des t-shirts, numérique ? Tricoter des circuits bizarroïdes, numérique ? Superviser un robot avec des scripts, numérique ?
 
En savoir plus...

Vous avez dit : "Citoyenneté ?"

A l’heure où on s’interroge sur les relations humaines à l’heure des réseaux sociaux et de l’instrumentalisation de l’information, au moment où en Europe, les listes ne se présentent plus sur des valeurs idéologiques – que signifie pour un électeur le nom des partis et leur signification par rapport à des choix de société ? – à l’heure où chacun aspire à être acteur dans un environnement politique, environnemental, sociétal, comment l’école peut-elle répondre ?

En savoir plus...

Oui, les data peuvent changer la donne… mais il faut savoir qui les coordonne

Par Houda Benjelloune sur l'ADN : Sur le papier, les data nous ont promis monts et merveilles. Dans les faits… On n’en a pas toujours vu l’utilité. IPSOS remet du concret dans la donnée, en 3 tendances.

En savoir plus...

Focus sur une série historique : c'est sur le Blob !

C'est sur le Blob, l’extra-média, l'édition de la Cité des sciences et de l’industrie et du Palais de la découverte : Mai 68, la science s’affiche ! En ce joli mois de mai, la société française est en ébullition. Cette série nous plonge dans les débats de l'époque auxquels la communauté scientifique a participé : le partage des connaissances, l’enseignement, la santé, la recherche, la psychiatrie, le rapport à l’État, les rapports hiérarchiques, etc. Aujourd'hui, les scientifiques ayant vécu ces évènements racontent, témoignent et nous guident dans cette aventure à travers slogans et affiches.

En savoir plus...

Le grand débat…et maintenant ?

Le grand débat qui s’est déroulé dans tout le pays entre le 15 janvier et le 15 mars  restera comme une première dans nos démocraties.  En chiffres ce sont 1,5 millions de contributions, 10 000 réunions locales, 16 000 cahiers de doléance, 10 000 courriers autour de quatre grands thèmes. Si ce ne sont pas les chiffres qui font la démocratie, ils attestent tout de même que cette initiative a eu un réel écho chez nos concitoyens malgré des biais incontestables : la sous représentation par exemple des jeunes et des français issus de l’immigration ; l’absence de certains sujets dans les thèmes imposés, l’éducation notamment.

En savoir plus...

Numérique et société : Le temps pressé des choix

Il est possible et nécessaire d’agir concrètement, à toutes sortes de niveaux : sur les architectures technologiques, sur les objets et les services numériques, sur les interfaces, sur la formation des professionnels comme des utilisateurs, sur l’intelligibilité des processus de décision, sur l’infrastructure immatérielle du développement numérique. Comment repenser la démocratie à l’heure du numérique et trouver des façons démocratiques de co-construire nos sociétés ? Dans le territoire se multiplient les débats et contributions !

En savoir plus...

L'enfermement des mineurs n'est pas la solution

Depuis deux dernières décennies, la France n'a jamais autant enfermé d'enfants qu'actuellement. 893 mineurs incarcérés dont plus de 77% dans le cadre de la détention provisoire. Parmi ces jeunes, les mineurs isolés étrangers continuent de faire l'objet d'un traitement judiciaire discriminatoire et représentent à eux seuls plus de 15% des enfants incarcérés.

En savoir plus...

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies.