fil-educavox-color1

L'homéostasie (du grec ὅμοιος, hómoios, « similaire », et στάσις (ἡ), stásis, « stabilité, action de se tenir debout ») est la capacité que peut avoir un système quelconque (ouvert ou fermé) à conserver son équilibre de fonctionnement malgré des contraintes extérieures à celui-ci.
 
Faire entrer le numérique dans votre pédagogie génère du complexe au sens d'Edgar Morin, une certaine désorganisation du système en place et des frontières qui vont soit se fermer, soit s'ouvrir. Pour ne pas en rester à un état homéostasique, à savoir juste se "maintenir en vie" selon la définition d'un système dynamique par Walter Bradford Cannon, il convient de s'ouvrir à une approche systémique et voir ce qui se passe ici et maintenant au sein de votre éco-classe.

Considérons une classe comme un système,  dans laquelle il existe une interaction entre tous les éléments de ce système, par exemple entre les objectifs, les compétences à travailler, les outils et la conception d'un espace numérique de travail pour des élèves.

Je rappelle qu'un système est défini par des frontières, des filtres qui permettent d’en dresser ses caractéristiques. Structurelle ou fonctionnelle, la frontière régule les flux d’entrée et de sortie d’un environnement à un autre. L’identification des frontières d’un système est une composante essentielle de l’approche systémique.

Bernard Collot: La systémique est une approche fondamentalement pluridisciplinaire qui intègre avec la cybernétique proprement dite et les autres domaines cités, la psychiatrie (notamment la théorie de la schizophrénie), l'écologie, l'anthropologie, la sociologie et touche à la philosophie politique au travers de la théorie des organisations.

Pour que votre système soit ouvert, il doit interagir avec son écosystème ou le monde qui l’entoure. Un système ouvert peut s’adapter par rétroaction ou feedback aux fluctuations de son environnement. Les éléments d’un système ouvert dans son ensemble sont amenés à être modifiés partiellement ou dans leur totalité, en fonction de la quantité, et de la durée d’échange de travail, d’énergie ou de matière (grise ici :) ), d’un environnement à un autre. Un système ouvert entretient avec son environnement des échanges qui lui permettent de pouvoir s’auto-produire et s’auto-organiser.... Nous pouvons y voir un parallèle étrange avec  la classe coopérative... ;)

Partons de l'intégration d'un espace numérique de travail (type Evernote pour ne pas le citer....) dans le système classe:

Introduire cet espace complet de travail et de ressources vise à autonomiser l'élève dans ses apprentissages, qu'il en soit l'acteur principal, associé à ses pairs puisque cet espace regroupe aussi les travaux et projets de toute une classe, et ce en utilisant un outil qui se synchronise aussi bien chez soi qu'à l'école. Ouverture....

Il apparaît que le fait que tous les élèves participent à ce même espace pourrait être déclencheur de perturbations puisque chacun a accès au travail de l'autre. Les filtres sont poreux. Un élève peut cliquer sur le carnet d'un pair et voir ainsi les compétences acquises en termes de badges. Or il n'en est rien. Bien au contraire. Un élève maîtrisant telle ou telle compétence devient expert dans tel domaine et peut donc aller aider le pair en difficulté. La porosité, voire la transparence, engendre une modification des relations par la création d'une coopération.

Ouvrir les frontières signifie aussi ouvrir le système aux familles, qui ont accès alors à tous les documents de leur enfant, mais aussi aux documents de la classe. Chaque famille peut donc suivre en temps réel  la vie scolaire quotidienne. La transparence engendre une fluidité temporelle des relations, une confiance dans la relation de partenariat famille-école.

Cet espace de travail est d'autant plus ouvert que les notes des carnets sont partageables à des tiers choisis. Il s'avère que des productions écrites peuvent être envoyées par mail ou sur les réseaux sociaux à d'autres classes pour un travail collaboratif en cours. La correspondance 2.0 crée des ponts entre plusieurs mondes.

Pour que le système soit en équilibre, les frontières doivent aussi parfois se fermer, une régulation doit s'opérer. Les livrets de compétences ne sont pas en accès libres à l'ensemble des membres de la communauté. Chaque dossier est confidentiel. Un système de verrouillage est possible sur Evernote.

Par ailleurs, l'enseignante corrige, entre en interaction duelle, guide, étaie au plus près pour faire progresser l'élève, avec toute la bienveillance et les exigences requises.

Nous sommes en pleine homéostasie ou morphostase. Feedbacks, autorégulations, stratégies métacognitives, entretiens d'explicitations, maintiennent l'équilibre.

Pourtant, des déséquilibres surviennent et viennent modifier ce château de cartes si fragile que vous tentez de gérer, vous et vos élèves : l'introduction d'une nouvelle ressource, l'intégration d'une tâche complexe ou d'une nouvelle évaluation, la disparition d'un carnet complet supprimé par mégarde, la modification de l'ordre de la table des matières d'un carnet....

Il est alors primordial de voir comment, à partir d'une situation de  déséquilibre, un nouvel équilibre va naître. C'est ce que l'on nomme la deuxième cybernétique en approche systémique, ou morphogénèse.

Dorénavant, on va s'intéresser non pas à savoir pourquoi cela s'est produit, mais à savoir quelles contraintes ont fait que n'importe quoi ne se soit pas produit. Dans l'explication cybernétique, dite négative, l'examen des restrictions ou contraintes du système montre que seule une réponse appropriée à ces contraintes peut survivre, se développer et se reproduire. C'est ce que l'on va rechercher avec les élèves à chaque déséquilibre que cela soit d'ordre technique: la synchro ne s'est pas faite et pourtant, je n ai pas perdu mon article en cours, d'ordre scolaire: je n'ai pas compris la fiche sur les adverbes, je n'ai pas acquis la compétence, quelle solution vais-je utiliser pour y remédier ? >> carnet capsules video à visionner et procéder à un feedback.

Le but est que le chaos ne survienne pas. C'est pourquoi l'enseignant se dote d'outils fiables, pensés, adaptés à la classe et aux besoins des élèves. Les outils Freinet couplés au trépied de Oury forgent une assise solide pour l'enseignant, outils qui devront absolument évoluer, donc il s'agira de refaire entrer le désordre, des déséquilibres, faire tendre ainsi le système vers l'entropie. L'enjeu crucial est alors, dans une classe coopérative, de tendre vers la néguentropie: A l’inverse de l’entropie qui a une tendance naturelle à la désorganisation, dans un système ouvert, la néguentropie qui est de ce fait négative peut-être assimilée comme une entropie à croissance négative ou une croissance néguentropique positive. La néguentropie est considérée en physique des systèmes comme un facteur d’organisation, en systémique comme une force de cohésion qui peut s’appliquer aux systèmes sociaux et humains.

Je m'explique: ce n'est pas en changeant les choses à l'intérieur du système même que cela évoluera. Par contre,  la classe en se mobilisant autour de projets collectifs par l'utilisation de nouveaux moyens, outils, usages - une certaine culture numérique - que de véritables changements s'opéreront pour générer de la néguentropie. Un travail collectif conduira les élèves et les équipes (groupes) à passer du “je-entropique“, au “nous-néguentropie“, à s’ouvrir vers l’extérieur, à mutualiser les compétences. Celles-ci seront réintroduites dans le système comme ressources pour une évolution positive de chacun des acteurs. L'innovation en sera décuplée.

Il apparaît à l'issue de ce billet qu’en adoptant une approche systémique des problèmes pédagogiques et en se plaçant dans le paradigme de la pensée complexe, l'enseignant-chercheur se donne une assise épistémologique pour gérer tous les paramètres et variables de l’acquisition de compétences. Le praticien, aussi enseignant-chercheur, y trouve une procédure opérationnelle de prise de décision susceptible de l’aider dans tous les choix qu’il doit faire dans la pratique quotidienne de son métier.

Sources:

http://fr.wikipedia.org/wiki/Hom%C3%A9ostasie

http://b.collot.pagesperso-orange.fr/b.collot/cybernetique.htm

http://www.approche-systemique.com/approche-systemique/entropie-neguentropie/

crédit photo: by ca-va-ou-bien ©canva

https://www.canva.com/fr_fr/

Dernière modification le jeudi, 14 juin 2018
Andrist Anne

Enseignante spécialisée
- Lausanne Suisse

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies.