fil-educavox-color1

"La classe inversée, ça va flipper " -  Comme nous dirait Marcel Lebrun, avec la classe inversée,ça va flipper. Vous trouverez sur le net des infos en cherchant flipped classroom, ou classe inversée, tout simplement. 
L’arrivée des outils numériques, le développement de la connectivité ont modifié nos quotidiens, nos gestes, nos réflexes, et ont fait évoluer nos points de vue.
 
Votre premier geste au réveil, ou votre dernier n’est peut-être plus d’allumer ou éteindre la radio mais checker vos mails, vos réseaux sociaux etc.
Peut-être qu’avant d’acheter quelque chose maintenant vous vérifiez sur internet depuis votre ordinateur, votre tablette ou votre smartphone, voire votre TV si qqn ne vend pas ce quelque chose en bon état a côté de chez vous.
Transposez ces changements dans la salle de classe et vous obtenez un changement du rapport au savoir, aux connaissances et une modification du rôle du professeur.
 
Ecouter le podcast

L’idée c’est que la salle de classe ne soit plus que le lieu dans lequel on donne des informations et on en reçoit. L’idée c’est que la salle de classe devienne le lieu dans lequel on échange, on collabore, on s’exerce sur des notions que l’on aura acquises aussi en dehors de cette classe.
 
Le rôle de l’enseignant évolue. Il devient le médiateur de la connaissance et des compétences.
 
Comment aura-t-on acquis ces éléments ? Grâce à un chemin que le professeur aura indiqué aux élèves. Ce chemin peut être constitué de vidéos, de documents sonores, d’images, de textes, bref l’explication des choses peut maintenant se faire hors de la salle de classe.
 
C’est ça, la classe inversée.
 
Quelques liens par ici pour aller plus loin : 
 
Dernière modification le mercredi, 17 décembre 2014
Elbaz Jennifer

Vice-présidente de l'An@é.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies.