fil-educavox-color1

Figeac Patrick

Figeac Patrick

Proviseur honoraire, bénévole à Radio 4 en Lot-et-Garonne, président d’une association intermédiaire par l’activité économique, auteur. Pour retrouver les chroniques sur http://www.radio4.fr/radio rubrique "Magazine", puis "Paroles".

Apprendre !

Comme le dit Philippe MEIRIEU, apprendre, " c'est faire quelque chose u'on ne sait pas faire pour apprendre à le faire. " Mais, vous le savez bien, apprendre à l'école dépend en grande partie du contexte familial et social au sein duquel nous évoluons. Nous y acquérons au fil des années un capital culturel plus ou moins important qui va nous permettre ou non d'être en phase avec les demandes scolaires. 

En savoir plus...

Victimes ...

Il est évident que la fermeture des écoles n'a et n'aura qu'un impact mineur sur l'épidémie. Ce qui est certain en revanche, c'est que les effets délétères seront au rendez-vous. Tensions, violences intra-familiales, troubles du comportement avec de l'opposition, intolérance à la frustration, sans compter le relâchement des gestes-barrières en dehors des établissements scolaires.

En savoir plus...

Calcul !

"Aller à l'école, c'est rester en bonne santé!!!"En pleine explosion des contaminations en milieu scolaire, ce tweet du ministre de l'Education nationale a de quoi surprendre.Alors que les chiffres s'affolaient dans les départements reconfinés, les personnels alertaient mais le ministre faisait le dos rond, martelait la position de l'exécutif de ne pas fermer les écoles. Sur le principe, difficile de lui donner tort. Le premier confinement l'a bien montré: l'impact social d'une telle mesure est gigantesque.

En savoir plus...

La maternelle, nécessité démocratique

Sans aucune concertation ni aucun bilan des programmes précédents, l'école maternelle est remise en cause. La promesse démocratique de la capacité de tous à apprendre est abandonnée au profit de l'épanouissement de "l'enfant" dans une conception naturalisante du développement.

En savoir plus...

Territoires perdus de la République

"Territoires perdus de la République expression stigmatisante pour désigner des lieux, quartiers populaires où les lois ne seraient plus respectées, où des élèves, futurs citoyens, seraient donc perdus pour la République.Les habitants sont majoritairement d'origine modeste, souvent très pauvres, beaucoup peuvent avoir le sentiment d'être oubliés par la République. Bien sûr, ce n'est pas une excuse de contrevenir aux lois, même s'il est plus facile de ne pas tomber dans la délinquance quand votre survie matérielle est déjà assurée.

En savoir plus...