fil-educavox-color1

Figeac Patrick

Figeac Patrick

Proviseur honoraire, bénévole à Radio 4 en Lot-et-Garonne, président d’une association intermédiaire par l’activité économique, auteur. Pour retrouver les chroniques sur http://www.radio4.fr/radio rubrique "Magazine", puis "Paroles".

Combler le déficit nature

En France, le "déficit nature" se creuse et atteint des niveaux inédits surtout dans les villes. Ce terme à la mode désigne l'absence de proximité avec la nature, notamment chez les enfants et les tout petits.

En savoir plus...

Fusion Jeunesse : Rencontre avec le québécois Samuel Coallier !

Fusion Jeunesse a été créée il y a 10 ans au Québec, pour contrer et prévenir le décrochage scolaire et accompagne déjà 16 000 jeunes chaque semaine au Canada. Tous les projets portés permettent de développer la persévérance et l’engagement et contribuent à faciliter l’orientation et l’employabilité des jeunes. Pour ce projet pilote, c’est la création de jeux vidéo qui a tout naturellement été choisie.

En savoir plus...

Echanges, créativité, formation et tremplin : un Campus Numérique fédère des acteurs d’un département rural

Le département de Lot-et-Garonne s'est engagé, au travers du projet "Campus Numérique 47" dans la construction d'un véritable écosystème numérique en Lot-et-Garonne. Les bâtiments anciennement occupés par l'ESPE sont en cours de réhabilitation pour aménager un pôle d'excellence numérique au cœur du Sud-Ouest. Cet espace a vocation à former de nouveaux acteurs du numérique et favoriser l'éclosion de Start-Up. Le projet s'appuie sur les savoir-faire présents aujourd'hui dans le département.

En savoir plus...

Même pas honte !

Lancée en 2015 auprès de 60 classes, la semaine européenne de l'argent touche aujourd'hui 14 000 élèves de l'hexagone. Le but affiché semble louable : Apprendre aux enfants les principes d'une gestion financière " responsable ".

En savoir plus...

L'enfermement des mineurs n'est pas la solution

Depuis deux dernières décennies, la France n'a jamais autant enfermé d'enfants qu'actuellement. 893 mineurs incarcérés dont plus de 77% dans le cadre de la détention provisoire. Parmi ces jeunes, les mineurs isolés étrangers continuent de faire l'objet d'un traitement judiciaire discriminatoire et représentent à eux seuls plus de 15% des enfants incarcérés.

En savoir plus...

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies.