fil-educavox-color1

Le jeudi 20 décembre, à la Maison Régionale des Sports à Talence, Digital Aquitaine, UNITEC et Aquitaine Robotics proposaient un atelier de restitution du dossier de veille " Cobotique : quand hommes et robots collaborent " de l’UNITEC, suivi de témoignages des entreprises : Huma Robotics, Aérospline, AiO, On-legs.

Alexandre Bertin, responsable veille et prospective à l’UNITEC a rappelé les éléments essentiels du dossier de veille d’octobre 2018 dont la richesse est forte et lisible sur :

 https://www.unitec.fr/dossier-de-veille-cobotique-quand-hommes-et-robots-collaborent/


 IMG 1014 002

Des Robots aux Cobots : Evolution vers " l’automatisation des tâches humaines ".

Du " Machinisme ", nous sommes passés à la " Robotique " et sommes au temps de la " Cobotique ", collaboration entre l’homme et le robot. 3 millions de robots industriels dans le monde sont prévus en 2020. La Chine est le plus grand pays concerné.

4 types d’interventions sont articulées :

                       -  Collaboration séparée.

                       -  Collaboration indirecte.

                       -  Collaboration directe.

                       -  Collaboration assistée.

Les grands enjeux de la Cobotique pour l'entreprise:

                       -  Des gains de productivité.

                       -  Des opportunités de chiffre d’affaire supplémentaires.

                       -  Une garantie de qualité.

                       -  Une amélioration générale des conditions de travail.

                       -  Une intégration digitale de la production aux autres fonctions de l’entreprise.

●  Un monde prometteur dans le domaine économique :

                       -  40 000 Cobots en 2020.

                       -  Apports de 5 milliards de dollars en 2023.

                       -  Universal Robots a vendu plus de 25 000 Cobots entre 2008 et 2018 et possède

                          60% du marché.

Prendre le temps de lire le dossier de veille permet de saisir toutes les dimensions de cette évolution de notre société mondiale.

Témoignages de 4 entreprises concernées, en Nouvelle-Aquitaine par la Cobotique :

● Huma Robotics

Jérôme Laplace, fondateur d’Huma Robotics rappelle que la robotique industrielle se développe à travers des applications nouvelles et variées. Parmi celles-ci, certaines applications robotisées collaboratives ont pour objet et effet de faire travailler l’homme et le robot à des tâches complémentaires dans un espace de travail partagé. Elles constituent un modèle de production en devenir, porteur d’amélioration des conditions de travail, de flexibilité de l’appareil productif et de qualité des produits mais également de risques qu’il y a lieu d’évaluer de manière la plus concise et selon une méthode partagée. 

Ils combinent les compétences suivantes : Force, Endurance et Précision.

Créé en 2016, HumaRobotics est un acteur majeur de la robotique collaborative en France. Basé à Bordeaux, HumaRobotics est le distributeur officiel des robots collaboratifs Doosan Robotics en France et assure la commercialisation du robot collaboratif Sawyer. 

Rethink Robotics pionnier de la robotique collaborative

robots collaboratifs sawyer et baxterFondé par Rodney Brooks, célèbre directeur du laboratoire d’intelligence artificielle du MIT pendant 10 ans et co-fondateur de la société IRobot, Rethink Robotics apporte sur le marché une solution innovante : les robots collaboratifs. Rethink Robotics imagine des robots conçus pour travailler aux côtés des opérateurs sans barrières.  Ce mode de pensée se concrétise en 2012, avec l’introduction du robot collaboratif Baxter. Pour la première fois, les entreprises découvrent comment automatiser de manière agile et flexible à faible coût leur processus de production.

C’est la société Génération Robots, leader européen de la robotique de service qui a été choisie par Rethink Robotics pour distribuer son robot collaboratif Baxter pour l’éducation et la R&D en Europe.

Conforté par l’expérience du robot Baxter, le fabricant américain Rethink Robotics propose en 2015 un robot collaboratif entièrement dédié à l’industrie : le robot SAWYER qui sera distribué par HumaRobotics.

https://www.humarobotics.com

● Aerospline

Maxime Hardouin, directeur d’AeroSpline rappelle que sa société développe de la robotique industrielle pour l'Usine du Futur et la construction aéronautique et propose un service de conseil aux entreprises de construction aéronautique désireuses d'améliorer leurs process avec de nouvelles voies de robotisation / d'automatisation plus agiles.

Les Cobots sont ainsi des outils pour aider tous les métiers.

306e685a854fa360da6d33c4a27ac1afbb1b4c74

https://aerospline.eproshopping.fr/

 

● AiO

logo aio 160Cyril Dané, président de la société, président d’AIO rappelle que la " Smart Low Tech Company »" est le précurseur et leader en Europe des systèmes mécaniques Karakuri Kaizen® et des lignes de production “zéro energy”. Elle développe et fabrique des équipements astucieux, véritable COBOT.

Basée à Pessac en Gironde, la société AIO produit en effet des robots "passifs" n’utilisant aucune source d’énergie électrique, pneumatique ou hydraulique, pour générer un mouvement et assister le geste d’un opérateur de ligne. Dans une approche à l'opposé de la tendance actuelle, ses robots travaillent avec et à côté de l’homme dans les usines. Son nouveau produit, Numii, propose de générer une base de données sur le travail humain, permettant ainsi de réduire la pénibilité au travail.

On imagine le futur avec plein de robots mais on ne connaît pas bien le travail de l’homme”, constate Cyril Dané, président d’AIO et créateur de Numii, le nouveau bébé de la société.
Depuis 2016, un nouveau volet de développement de l’entreprise s’axe donc autour de la prévention des maladies professionnelles. Développé via un programme de recherche mené en partenariat avec l’INRIA et l’École nationale supérieure de cognitique et financé par la Région, le projet Numii génère des bases de données sur le travail humain.

http://aio.eu/contact/aio-bx/

● On-legs

Yvan Cantou, CEO, fondateur d’Onlegs, rappelle qu’Onlegs développe un système d’assistance à la marche novateur pour répondre aux besoins d’autonomie des personnes atteintes de troubles musculo-squelettiques, qu’ils soient durables pour un continuum de mobilité, ou temporaires pour une rééducation à domicile dédiée.

onelegs

L’exosquelette ultraléger, véritable objet connecté, compense le poids ressenti et procure une sensation d’apesanteur partielle. Il interagit intuitivement avec le porteur et anticipe ses intentions de mouvement.

Grace à son architecture biomimétique, il s’adapte facilement à la morphologie, et suit naturellement les postures pour un large spectre de mouvement. Conçu pour être peu invasif, il offre une grande souplesse d’utilisation.

Par ailleurs, sa passivité d’un point de vue énergétique est un atout considérable ; sur le plat, l’énergie est conservée, successivement stockée et restituée tout au long du cycle de marche. 
Enfin, sa plateforme digitale permet de configurer les paramètres physiologiques et de relier les acteurs (patient, praticien, famille) pour la mise en place des programmes de rééducation et le suivi des prescriptions. https://sites.google.com/on-legs.com/www-on-legs-com/ ( en cours)

L’enjeu de la Cobotique doit être connu par notre système éducatif !

Marcel Desvergne

Dernière modification le mercredi, 26 décembre 2018
Desvergne Marcel

Citoyen numérique mobile, vice-président de l’An@é, responsable associatif accompagnant le développement numérique. Directeur du CREPAC d'Aquitaine,  Délégué général du Réseau international des universités d'été de la communication de 1980 à 2004, Délégué général du CI’NUM -Entretiens des civilisations numériques de 2005 à 2007, Président d’Aquitaine Europe Communication jusqu’en 2012. Président ALIMSO jusqu’en 2017, Secrétaire général de l’Institut du Goût de la Nouvelle-Aquitaine.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies.