fil-educavox-color1

Quels sont les choix et les convergences à l’échelle des différents territoires éducatifs et comment tendre vers une égalité dans le cadre de la décentralisation ?
Lors des Troisièmes Rencontres "Au doigt & à l’oeil" les questions ont été posées à Jean Marc Merriaux, Directeur national du CNDP, à Jean-Louis Nembrini, Recteur de l’Académie de Bordeaux, chancelier des Universités, à Alain Rousset, Député de la Gironde, Président du Conseil Régional d’Aquitaine, et Président de l’Association des Régions de France.
 
Tout d’abord, Alain ROUSSETdélivre son message dans un entretien vidéo réalisé par Claude Tran : "Il ne faut pas avoir peur de l’expérimentation et de l’innovation" dit-il Il faut faire rentrer de l’air et l’air, c’est la décentralisation.
 
Les Collectivités territoriales vont, à n’en pas douter, jouer un rôle croissant dans l’éducation et les textes de loi en préparation, vont dans les mois qui viennent, clarifier leurs missions et surtout préciser leurs relations avec l’ETAT sur cette compétence partagée.
Quelles nouvelles missions demain pour les Collectivités territoriales ? Quels chantiers pour améliorer les usages du numérique à l’école ? voir la vidéo
 
Au cœur de la loi de la refondation nous dit Jean-Louis Nembrini, Recteur de l’Académie de Bordeaux, Chancelier des universités, il y a l’essentiel : faire réussir les élèves par la pédagogie, éviter les décrochages. Dans une société technologique on a pu penser que l’outil allait résoudre les problèmes. L’outil peut permettre certainement la personnalisation. Construire les nouveaux centres de formation des maitres doit permettre d’armer de manière didactique et disciplinaire les enseignants pour entrer dans la personnalisation des apprentissages.
 
Comment accéder à de la formation tout au long de la vie, indispensable aujourd’hui pour accéder sans cesse aux nouveaux outils et aux nouveaux savoirs ?
 
Comment capitaliser les expérimentations ? Comment déployer des Environnements de Travail dans le cadre d’un déploiement à l’échelle du territoire Aquitain ?
 
Autant de questions évoquées lors de ces échanges
 
Dans la richesse du monde digital où nous évoluons comment faire évoluer la pratique pédagogique …La question est au cœur de la société et de l’école affirme Jean Marc Merriaux, Directeur national du CNDP. Comment dans un univers multi dimensionnel pouvons-nous donner l’accès à la connaissance et amener l’élève à l’identifier ? Ceci pose la question de l’éducation aux médias, question positionnée fortement dans la refondation de l’école et à intégrer dans l’ensemble des enseignements.
 
La possibilité de mettre les cours à disposition laisse la question ouverte de la possibilité pour chacun d’être diffuseur… Quelle éditorialisation alors pouvons- nous introduire dans la production de la ressource ? Et comment pourrons-nous adjoindre contenus et services ? Jean-Marc Merriaux évoque toutes ces dimensions.
 
Les pratiques vont se diversifier, chaque lieu, chaque équipe va pouvoir utiliser ses propres ressources et outils.
Alors se pose la question du modèle républicain : qu’est ce qui peut être décentralisé ?
Jean- Louis Nembrini évoque ces possibilités comme une chance offerte à l’école : des programmes nationaux, une prescription nationale et des prescriptions techniques, des mises en œuvre, une organisation souple au plus près des établissements, des équipes et des écoles.
De même, des examens nationaux semblent pour lui, indispensables dans la diversité extrême des accès à la connaissance, une même ambition républicaine pour éviter les risques de différence de niveau à l’échelle des territoires.
 
Vidéo réalisée par le CRDP d’Aquitaine


 

Intervenants : Jean Marc Merriaux, Directeur national du CNDP, Jean-Louis Nembrini, Recteur de l’Académie de Bordeaux, chancelier des Universités, Alain Rousset, Président de l’ARF, Président du Conseil régional d’Aquitaine (en vidéo)
Animatrice : Michelle Laurissergues, Présidente de l’An@é, co-fondatrice et directrice de publication d’Educavox
Crédit photo : JRBrousse, An@é
Laurissergues Michelle

Tout d’abord enseignante en école maternelle, directrice d’école, maitre formateur, directrice du centre Départemental de documentation pédagogique en Lot-et-Garonne (actuellement CANOPE),  responsable associative au niveau des écoles maternelles de 1973 à 1994, présidente nationale de l’An@é de 1996 à 2017 qui a créé le site Educavox dont je suis responsable éditoriale.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies.