fil-educavox-color1

Joël de Rosnay propose au fil des années des analyses et des suggestions sur notre monde du numérique et particulièrement sur les mutations mondiales qui touchent tous les habitants de la planète.
C’est ainsi qu’au cours du Forum Netexplo, le 28 mars 2014, il a apporté sa vision sur la communication symbiotique que l’on peut découvrir en passant quelques judicieuses minutes à l’écouter . Accès à la vidéo.
 
 Cette intervention fait partie du 7ème Forum Netexplo qui s’est déroulé les 26, 27 et 28 mars dernier avec une caractéristique exceptionnelle : 2 jours en présenciel et une journée de conférences interactives accessibles en live. Il est d’ailleurs intéressant de noter comment d’année en année l’hybridation présencielle et immatérielle s’impose. Elle ne nuit pas à la pertinence des échanges et aux transferts des savoirs. Elle permet ainsi, de tous lieux du monde, d’être toujours en réseaux, en attention et en phase avec les idées et propositions présentées. Soyons à Nouméa, Bordeaux, Tunis ou Paris, l’intelligence est partagée.
 
Sur les cinq questions que Thierry Happe a formulé au début du Forum, à l’Unesco, une porte sur « le digital comme avenir de l’Education ». Il est intéressant de voir comment les MOOCs, la capacité d’être acteur, de construire, de partager, de travailler ensemble même si c’est dans des continents différents porte de nouvelles formes de pédagogie.
 
Les quatre autres questions furent celles de la connexion de tous les milliards d’humains de la planète, des relations complexes entre le digital et le développement durable, des avancées étonnantes de l’image et de la vidéo dans le vécu de notre société et des paroles des générations du web devenu les « partons » de l’écosystème numérique. L’éducation était bien présente.
 
C’est bien dans cet environnement que les propos de Joël de Rosnay se placent.
 
Le temps de la vie !
Il s’agit bien d’intégrer comment tous les instants de la vie sont gérés, organisés, maitrisés avec l’alliance concomitante des informations, des nanotechnologies, des biotechnologies, du cognitique et de l’écologie. Les outils numériques deviennent « mettables » c’est-à-dire présent partout et à tout moment. Ils s’installent près du corps, gèrent notre proximité et l’immédiateté. Sur notre peau, nos vêtements, nos chaussures, nos montres, dans notre maison, voiture, lieux de travail grâce à l’architecture virtuelle du nuage numérique, aux connections des objets, l’homme et la femme deviennent « augmentés ». Pour certains transhumanistes l’immortalité n’est pas loin. Restons néanmoins critiques !
 
 
Cette société symbiotique implique d’en rester maître. Joël de Rosnay n’oublie pas de parler des valeurs qui accompagnent cette mutation : le partage, la solidarité, l’empathie, le collaboratif,... c’est pour lui un mécanisme irréversible qui nous fait passer d’un temps technologique au temps humain de demain.
 
L’An@é ne l’oublie pas et, avec Educavox, s’associe au Forum Changer d’ère du 5 juin prochain à la Cité des Sciences. Nous y retrouverons des femmes et des hommes qui sont les acteurs de la réflexion de demain. Le système éducatif de notre pays y est toujours central s’il y intègre les hypothèses formulées par des « anticipateurs » comme Joël.
Dernière modification le lundi, 13 juin 2016
Desvergne Marcel

Citoyen numérique mobile, vice-président de l’An@é, responsable associatif accompagnant le développement numérique. Directeur du CREPAC d'Aquitaine,  Délégué général du Réseau international des universités d'été de la communication de 1980 à 2004, Délégué général du CI’NUM -Entretiens des civilisations numériques de 2005 à 2007, Président d’Aquitaine Europe Communication jusqu’en 2012. Président ALIMSO jusqu’en 2017, Secrétaire général de l’Institut du Goût de la Nouvelle-Aquitaine.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies.