fil-educavox-color1

Francois Dubet : " Ce qui nous unit "

François Dubet, est professeur émérite à l’université de Bordeaux et directeur d’études à l’EHESS. Son dernier ouvrage : Ce qui nous unit - Discriminations, égalité et reconnaissance.

En savoir plus...

Claire Hebert-Suffrin : apprendre la réciprocité

Claire Hebert-Suffrin était invité à témoigner lors de la rencontre organisée par l'An@é pour fêter ses 20 ans. Elle a créé les Réseaux Réciproques de Savoirs dans les années 1970, inventant d’autres formes de relations privilégiant la confiance en soi,  les compétences de chacun et l'échange.

 

En savoir plus...

Les réseaux sociaux et leurs promesses

"Alors que l’on nous parle continuellement des dangers d’internet et des réseaux sociaux, on m’a demandé d’intervenir sur « les promesses de relation et l’avenir enchanteur sur le web et les réseaux sociaux ». Cette approche cherchant à voir ce qui peut être riche et positif dans ces outils m’intéresse particulièrement. Voici les grandes lignes de ma réflexion à ce sujet".

En savoir plus...

Concours vidéo Tous HanScène®

Alors que débute la semaine pour l’emploi des personnes handicapées … L’association TREMPLIN lance la 5e édition de son concours vidéo Tous HanScène® ! § Un Concours de courts-­‐métrages sur le thème du Handicap à destination des étudiants Post-­‐Bac § Changer le regard sur le handicap dans les Grandes Ecoles et les universités Et montrer que Handicap et Études supérieures : c’est possible !

En savoir plus...

Justice et injustices à l’école

Dossier coordonné par Marie-Christine Chycki et Émilie Pradel

En savoir plus...

Faire vivre la fraternité à l'école, ressources

Réseau Canopé et le ministère de l'Éducation nationale, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche s'associent au mouvement « Fraternité générale ! » en vous proposant de nouvelles ressources gratuites pour promouvoir la tolérance et la fraternité au sein de votre établissement scolaire.

En savoir plus...

Comment faut-il enseigner l’amour de la patrie aux élèves ?

En ces moments d’épreuve que nous traversons, face aux dangers qui nous menacent, la vielle réaction organique de nos institutions s’exprime à nouveau.

Le crédo du patriotisme se déclare et se décrète, se généralise dans les paroles publiques comme une morale incontestable, comme un dogme républicain, comme un fondement éthique sur lequel doivent prendre appui nos actes et nos pensées. La patrie, donc, plutôt que le monde. Le repli sur soi, sur ce qui fait notre « identité » supposément en danger plus que l’ouverture à une altérité menaçante. La fraternité close dans un entre soi plus que le respect de la diversité. Et l’école, en ces temps de crise, est sommée de s’exécuter face à cette marche en avant d’un nationalisme décomplexé.

En savoir plus...

Comment fédérer les mondes numériques ?

Présidentielle oblige. Nous entrons en zone de turbulence où tout est remis en cause, où chacun propose ses solutions, où les outrances sont souvent de mise. Les  idéologies s’affrontent, certains comportements individualistes obscurcissent les débats,  relayés par des médias ou les réseaux sociaux.

En savoir plus...

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies.