fil-educavox-color1

E.learning, donnez nous du temps !

Plus (+) de numérique, plus (+) de e.learning est un mot d’ordre d’actualité, j’y souscris volontiers mais … je voudrais répondre en écho. « D’accord mais donnez nous plus (+) du temps ! ». Le temps, un concept suffisamment généraliste pour qu’il devienne un mot valise et qu’il se vide  par là même de sa substance.

En savoir plus...

E-learning et domicile

Considérez ce travail comme un brouillon, des bribes de réflexions mises bout à bout mais rien de plus parce que le rendu n'est pas abouti.

NB les 20 premières secondes l'image est inactive

Cette ressource est une trace posée pour lancer une réflexion sur le sens de l'espace privé au moment ou il devient possible d'enseigner et d'apprendre de ce lieu spécifique. Il faut éviter que les scénarios élaborés par les concepteurs de formation en ligne intègre comme une évidence le "Ils travailleront à domicile, ils concevront à domicile".

Tentons donc d'analyser un espace de complexité

***

***

Le texte

Dans cette vidéo je vais évoquer la question du e-learning et la possibilité de travailler, de concevoir ses ressources à partir de son domicile. Je vais aussi évoquer par incidence la possibilité d’apprendre de chez soi.

Les travailleurs du savoir en général, les enseignants en particulier peuvent choisir le lieu de travail (pour la conception des cours ET pour les temps de formation en ligne)

Il y a deux lieux essentiels à prendre en considération :

  • Le lieu institutionnel – L’école primaire, le collège, le lycée, l’Université ou le centre de formation.
  • Le lieu personnel, le lieu privé – Le domicile des enseignants.

Cette possibilité de choisir est souvent évoquée dans les conceptions des dispositifs des formations en ligne, on entend dire « les apprenants se formeront des chez eux »

De mon point de vue l’argument est recevable mais formulé ainsi ce n’est pas suffisant parce que le domicile appréhendé dans sa dimension professionnelle est un espace d’une rare complexité.

L’idéal serait, bien évidemment d’exercer ses talents dans un espace où l’on est seul et dans un espace calme.

Avant de décréter ex abrupto que l’on peut travailler de son domicile, il faut scénariser ses constructions. Il faut penser l’espace personnel, il faut l’imaginer car nous nous travaillons en professionnalisant par intermittence notre espace personnel.

L’espace privé à une structure spécifique, nous exerçons en un même lieu :

  • Une activité privée ;
  • Une activité sociale ;
  • Une activité professionnelle.

Chacune d’elle à sa logique spatiale. Nous devons comprendre quelle est la spécificité de l’activité professionnelle exercée au sein de l’espace privé.

Le domicile est une organisation spatiale spécifique qu’il convient d’analyser.

Tout d’abord rappelons que l’activité de e.learning est une activité instrumentée. Il faut donc analyser la place des outils dans l’espace.

Il faut une box pour accéder au réseau. Au-delà de la signature du contrat avec le fournisseur d’accès, nous sommes largement dépendant de la situation des prises téléphoniques. On place la box, là ou se situe la prise. Il n’y a pas forcément adéquation entre la logique du constructeur et vos usages.

Vous choisissez de travailler dans l’espace, la pièce qui vous paraît la plus adaptée. Il n’y a d’ailleurs pas forcément un lieu privilégié puisque vous pouvez utiliser vos terminaux dans tout l’appartement. Il faut donc pouvoir se connecter partout.

Il est ainsi nécessaire de comprendre comment coordonner une mobilité des usages avec une box qui est fixe.

On ne peut pas déplacer sa box au grè de ses usages.

Première solution

Se brancher avec un cable RJ 45, la connexion filaire qui assure un débit régulier. C’est possible mais à la condition d’avoir un appartement adapté.

C’est rarement le cas puisqu’il faut des prises dans les cloisons

Ou alors les faire installer, ce qui mettrait la possibilité de travailler chez soit à un coût exhorbitant.

Seconde solution

La plus répandue est l’utilisation du WIFI. La box permet de se connecter au wifi mais pas forcément partout, notamment si l’appartement est grand (pour les chanceux), s’il y a des étages, s’il y a des blocs métalliques etc, etc

Il faut donc au préalable vérifier sa connexion, elle est –elle de bonne qualité ou calamiteuse ?

Troisième solution

Le CPL (courant porteur léger) qui vous permettra d’accéder au réseau via vos prises électriques. Idéal puisque le constructeur a normalement installé des prises électriques dans toutes les pièces.

Le CPL nécessite d’acquérir deux appareils, si vous souhaitez en avoir plusieurs il faudra vérifier que juste derrière votre box vous avez suffisamment de prises électriques.

L’espace sonore.

Votre appartement c’est un écosystème sonore. Concevoir des ressources audio et vidéo ne s’improvise pas car on découvre très vite qu’il y a des bruits parasites.

  • Vos voisins, notamment l’amoureux du bricolage et de la perceuse.
  • Vos enfants
  • Le système des objets

Il faut que l’espace sonore de conception soit étanche avec les autres sons de votre espace

L’espace visuel

Il faut dans le cas ou vous utilisez la vidéo, vous positionner idéalement pour que vous soyez vu. Évitez de vous asseoir dos à une fenêtre, on ne verra que votre silhouette.

Il faut professionnaliser votre espace visuel, votre vie privée ne doit pas interférer.

 

En savoir plus...

Les différents types d’ingénierie tutorale

Depuis une douzaine d'années, j'ai progressivement conceptualisé et formalisé l'ingénierie tutorale. Ce travail de réflexion est le résultat de plusieurs processus conjoints. 

En savoir plus...

La classe virtuelle et les dispositifs de formation

Après quelques mois de déploiement des classes virtuelles dans mes formations …

L’enseignement à distance déployé via divers dispositifs commence à être visible dans les processus de formation. Cette année universitaire j’ai abondamment utilisé la technique de la classe virtuelle et je suis en capacité d’en tirer les premières conclusions.

En savoir plus...

Rompre avec les codes et créer des ruptures

La formation pour adultes a ses codes : tables et chaises en U, paperboard et vidéoprojecteur, c'est souvent le même décor lorsque les apprenants entrent dans la salle pour découvrir le formateur. Et si, pour mobiliser les apprenants, rompre les codes pouvait aussi constituer une solution pour mobiliser autrement les apprenants ?

En savoir plus...

Que dit la recherche ?

Article publié dans la rubrique « Que dit la recherche ? » de l'Agence des usages des TICe : « Les MOOC : intentions pédagogiques et motivations des apprenants  » par Isabelle Quentin.
Les MOOC (Massive Open Online Courses) sont des « cours en ligne massivement ouverts ». Hétérogènes dans leur conception et leur mise en œuvre, ils ont en commun de regrouper potentiellement un nombre très important d’apprenants venus d’horizons variés. Les apprenants de MOOC présentent pourtant des caractéristiques proches, comme un niveau d’études très élevé. Ces apprenants, souvent déjà bien insérés dans la vie active, suivent des MOOC dans le but d’améliorer leur situation professionnelle ou pour réinvestir les connaissances acquises dans un projet plus personnel.

En savoir plus...

Une formation c'est...

Une formation c'est...

(D'après une synthèse de capsules vidéos relatives à la mise en place d'une formation d'Henri Boudreault ("Uqam" Canada)

En savoir plus...

Les Boussoles 2, les grands témoins du jour 2

Au terme des rencontres Boussoles du numérique, les navigations, la question posée aux témoins du jour : Quels outils de navigation les communautés éducatives ont-elles à leur disposition ?

Intervenants : Laurence Bee, journaliste, Parents 3.0, Antoine Bidegain, chargé de mission croissance digitale et entrepreneuriat, Mairie de Bordeaux, Matar Mbaye, directeur des formations et services au CNED, Daniel Vosgien, directeur Canopé Aquitaine.

Animateur : Marcel Desvergne, vice président de l’An@é.

BOUSSOLES 2, les grands témoins du jour 2
En savoir plus...

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies.