fil-educavox-color1

Ecole de la confiance vs lycée des inquiétudes

Dans la série, « C’était pas prévu » j’ai déjà abordé, dans le précédent article, les interrogations autour du conseil de classe[1]. Dans celui-ci c’est un tweet du 29 novembre 2019 qui a attiré mon attention. Il a déclenché en à peine deux jours plus de 300 échanges, un long thread[2] ! Voici ce que « Monsieur Le Prof » écrivait et demandait : « Les crises de larmes et d’angoisse se multiplient dans mon établissement, notamment à cause de la pression des résultats, le fait qu’on demande aux élèves de faire des choix d’orientation plus tôt, etc. C’est que dans mon bahut ou bien on retrouve ça ailleurs ? » Et les réactions montrent qu’il ne s’agit pas d’un cas particulier !

En savoir plus...

Les réformes relancent la nécessité d’une éducation à l’orientation

Parcoursup, remplaçant de APB, la réforme des lycées et du baccalauréat renforcent la responsabilité de l’élève dans sa construction de son parcours de formation. Ceci devrait rendre nécessaire  une réelle éducation à l’orientation. 

En savoir plus...

Sélection post bac : vers la fin des concours ? Quelles conséquences sur les pratiques d'évaluation des élèves en établissement ?

D'année en année, la liste des établissements d'enseignement supérieur qui recrutent leurs étudiants désireux d'entrer en première année post bac sur concours se réduit, au profit de procédures de sélection sur dossier, tout particulièrement du dossier Parcoursup. L'année dernière, ce fut par exemple le cas pour l'ensemble des Instituts de formation aux soins infirmiers (IFSI) et nombre d'autres formations aux diplômes paramédicaux et sociaux.

En savoir plus...

Parcoursup : le bilan 2019, les changements prévisibles pour 2020

Le quotidien Le Monde du 23 juillet 2019 a publié, sous la signature de Camille Stromboni, un excellent article ("Parcoursup : une deuxième année moins chahutée") dressant un premier bilan de la phase principale de Parcoursup, qui se terminait le 19 juillet 2019. Du côté du Ministère chargé de l'enseignement supérieur et de la recherche, on a attendu la fin de la phase complémentaire (qui se terminait le 14 septembre 2019) pour présenter un bilan couvrant l'ensemble du calendrier 2019 de la désormais célèbre plateforme d'admission dans l'enseignement supérieur.

En savoir plus...

Transformer la voie professionnelle en voie d'excellence, le chantier.

Tel est le titre de la Présentation des réformes que le CNFPT m'a demandé en décembre 2018. Lors de la réforme de la formation professionnelle de 2013-14, à laquelle n'était pas associée l'Éducation nationale qui en est pourtant une composante importante avec 700 000 lycéens professionnels, j'avais réagi en adhérant à l'AFDET et au Collectif des Présidents pour l'amélioration de la formation professionnelle. Ce dernier a mené une intense campagne d'audition de grands acteurs de la société civile et a présenté diverses propositions pour développer la voie professionnelle au Conseiller chargé du travail et de l'emploi du Président de la République.

En savoir plus...

Travailler ensemble pour assurer l'essor de la voie professionnelle

Passer d'une voie professionnelle considérée comme une voie de garage à l'émergence d'une véritable voie d'excellence dans notre pays est l'objet d'un débat dans lequel s'inscrit cet article. Si les réformes actuelles sont une vraie chance pour les lycées professionnels et les CFA, il leur reste néanmoins encore plusieurs étapes à franchir pour devenir une véritable voie d'excellence.

En savoir plus...

L’approche orientante et l’invisibilité du système d’orientation

Poursuite de ma lecture critique de la thèse de Damien Canzittu  « Vers une école réellement orientante. Penser l’orientation scolaire à l’aube du 21e siècle » avec toujours cette interrogation : où sont passées les règles de circulation au sein des systèmes éducatifs ? Question que j’ai déjà abordée dans l’article « L’orientation scolaire, un non-dit quasi universel ».  La thèse propose des descriptions des systèmes d’orientation de nombreux pays et y consacre son Chapitre 4 (L’orientation au sein des systèmes éducatifs)  p. 341-465

En savoir plus...

Lancement du concours « L’avenir s’imagine ! »

« L’avenir s’imagine ! », le serious game réalisé par l’Onisep Occitanie et ses partenaires, sensibilise les jeunes aux enjeux des évolutions scientifiques, technologiques, environnementales et sociales sur le monde professionnel et les invite à découvrir des métiers. Il leur permet aussi d’aborder la question de l’égalité femmes/hommes. Claudie Haigneré, première femme française astronaute est la marraine de la 16e édition qui a pour thème : « Se déplacer dans les airs et l’univers en 2040 ».

En savoir plus...

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies.