fil-educavox-color1

Et si finalement les moyens numériques étaient de précieux auxiliaires pédagogiques ?

Certains transformeront ce titre en utilisant « ne que » (n’étaient que de), pourtant il faut reconnaître une réalité dont on peut penser qu’elle n’évoluera pas rapidement. Il faut d’abord revenir à l’idée initiale largement répandue qui voudrait que le numérique induirait, permettrait, des transformations pédagogiques.

En savoir plus...

Espoirs ou impasses ?

Y a -t-il monde d’après Covid ? Il y a beaucoup plus certainement un monde " avec ". Les urgences sont de plus en plus visibles, les sentiments sont plus exacerbés, les inégalités plus dures, les fractures générationnelles augmentent, le numérique inquiète…Le néant informationnel et les focus énormes sur des faits mineurs ou minoritaires nous détournent de l’info. Les blocs politiques des continents et des pays se durcissent, certains poursuivent leur développement nucléaire, d’autres leurs recherches au-delà de la terre, certains souhaitent les avions vitesse Mach3, d’autres souhaitent ralentir …on subit les violences, les océans de plastiques, les incendies, le permafrost en dégel, les espèces vivantes en extinction… Je continue ? Bien sûr que non. Tout ceci mit bout à bout est insupportable. Est-ce toujours le même monde aujourd'hui ? Oui ! Alors :  Quels espoirs ? Et quelles impasses à éviter ?

En savoir plus...

L'école d'après avec le numérique ? " Considérer la complexité et oser, ajuster, déployer ..."

Non la crise sanitaire, ne nous a rien appris sur l’importance stratégique du numérique dans la société. On a vu le numérique comme une trame majeure du tissu social, porter le travail, garantir la communication, permettre le loisir, prolonger la formation. Le monde d’après, si souvent évoqué, se construit avec et par le numérique. (1) Cependant, on a bien ressenti les failles, les besoins et les évolutions et transformations nécessaires.

En savoir plus...

La numérisation en cours de la société : Points de repères et enjeux

Un ouvrage de Bernard Miège, paru aux Presses Universitaires de Grenoble, propose un éclairage argumenté sur les avancées du numérique dans la société et attire l'attention sur quelques interrogations majeures. Bernard Miège, spécialiste reconnu des questions d’information et de communication, est professeur émérite de sciences de l’Information – Communication à l’Université Grenoble Alpes où il est membre du GRESEC (Groupe de Recherches sur les Enjeux de la Communication)

En savoir plus...

Le confinement… et après ? Ou... comment sortir du déconfinement ?

« Confinement, déconfinement : c’est un vocabulaire de la passivité, un vocabulaire qui désarme les citoyens. Il faut réhabiliter le vocabulaire d’initiative, d’action, offensif. » affirmait Christiane Taubira dans une interview au Journal du Dimanche  (7 juin 2020). Il est donc temps de déconfiner le vocabulaire et de passer à l’action. Or, depuis le 11 mai, on assiste à une reprise en dents de scie : seuls 27 % des écoliers et 18 % des collégiens ont été accueillis en classe, à temps partiel, voire ou deux jours par semaine. Autant dire que la majorité des enfants, 70 %, sont restés sur le bord du chemin.

En savoir plus...

Quelle place donner au numérique dans « l’école d’après » ? [Feat Le Mouton Numérique]

La place du numérique dans l’éducation, voilà un sujet qui n’a pas manqué d’alimenter l’actualité spécialisée et généraliste des derniers mois. Cet article, co-publié avec l’association Le Mouton Numérique, propose une première brique de réflexion suite à la veille contributive que nous avons lancé le 7 avril 2020. Cette veille regroupe aujourd’hui près de 300 articles de plus de 10 pays. Pour ceux qui ne connaîtraient pas l’association, Le Mouton Numérique est un « sheep tank » de réflexions autour de nos vies désormais numériques. N’hésitez pas à la suivre.

En savoir plus...

Crise sanitaire 2020 : un nouveau regard sur le numérique ?

Ce n’est pas la crise sanitaire qui nous a révélé que le numérique façonne la société contemporaine, c’est une évidence depuis plusieurs décennies ; et que le numérique bouscule les institutions, nous le savions bien. Depuis longtemps la réflexion est engagée sur la façon dont la généralisation du numérique dans les domaines économiques, culturels et de la vie quotidienne, transforme les habitudes pour s’informer et communiquer, en sachant aussi que cette généralisation introduit et amplifie le risque de la fracture numérique. Ce n’est pas la crise sanitaire qui nous a permis de découvrir combien le numérique interroge l’école et les façons d’apprendre, combien les équipements personnels et la formation des enseignants sont des facteurs déterminants dans la proposition de nouvelles pratiques.

En savoir plus...

Sabrina Caliaros : penser le numérique pour l’éducation dans un espace-temps pédagogique en transformation !

Sabrina Caliaros est Déléguée académique au numérique au Rectorat de l'Académie de Montpellier. Outils, ressources, formations... la mise à distance a provoqué " un sursaut positif " et de nombreux dispositifs ont été déployés.  Elle s'est donc retrouvée au coeur de l'action. Elle a accepté de répondre à nos questions.

En savoir plus...

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies.