fil-educavox-color1

Quel avenir pour les BTS ?

En France, les brevets de techniciens supérieurs (BTS) sont un ensemble de formations hérité de l'époque où la majeure partie des premiers cycles de l'enseignement supérieur se déroulaient en deux ans. C'était alors le cas de nombre d'écoles professionnelles, des IUT, des premiers cycles universitaires (les anciens DEUG, "diplômes d'études universitaires d'études générales"), des classes préparatoires aux grandes écoles... Rares étaient alors en France les formations de premier cycle en trois ans.

En savoir plus...

O21 Bordeaux : Créer de l’Envie, du Plaisir, de la Passion

" Face à l’automatisation annoncée pour de nombreux métiers, la créativité devient une compétence cardinale. Peut-on apprendre à être créatif ? Et doit-on tous le devenir ? "

En savoir plus...

Le nouveau baccalauréat est annoncé ... mais des questions de fond le concernant demeurent.

Le baccalauréat nouveau est annoncé. Sa première session débutera en 2020, lorsque les actuels élèves de troisième seront scolarisés en première et se présenteront aux épreuves anticipés de français, puis, en 2021, avec celles de fin de "classe de maturité" (puisque c'est ainsi que dans le lycée également réformé on se propose de nommer les actuelles classes terminales).

En savoir plus...

Orientation et positionnement en classe de seconde

Petite pause dans ma série « Psychologie, orientation, éducation » pour réagir à l’actualité, c’est-à-dire à la réforme du lycée. On trouvera la vidéo explicative de M. Blanquer lui-même sur le site du ministère, dans laquelle il égrène les différentes actions, nouvelles, qui vont modifier l’aide à l’orientation dans les lycées : positionnement en seconde, accompagnement, rôle des PP, 1h30 par semaine consacrée à l’orientation, intervention de la région, information, salon, visite…

En savoir plus...

Psychologie, orientation, éducation 8 : La théorie des aptitudes

Retournons du côté « scientifique ». La théorie des aptitudes fut au fondement de la conception scientifique de l’orientation professionnelle. Sur quoi repose-t-elle ? Il est sans doute important de comprendre ses ressorts pour éclairer un peu les deux conflits entre Piéron et Naville puis avec Léon que nous rapporterons dans les articles suivants.

En savoir plus...

Psychologie, orientation, éducation 7 : une profession, une formation

Michel Huteau dans sa conférence présentée au congrès de l’ACOPF du Mans (en 1998), a fait état de la stratégie victorieuse d’Henri Piéron. A l’issue de la seconde guerre mondiale celui-ci fait reconnaître l’INETOP comme l’organisme de formation des conseillers d’orientation. Ainsi, d’après Huteau, la conception « scientifique » de l’OP a gagné sur la conception des empiristes. Et dans une remarque courte, il a précisé que cette victoire a été facilité parce qu’il n’y avait pas d’autres organismes de formation. Cécité, ignorance de sa part ?

En savoir plus...

Psychologie, orientation, éducation 5 : réformes et répartition scolaires

Que se passe-t-il dans les années 20 du côté de l’orientation scolaire ? Je vais poursuivre pour cela en m’appuyer sur le livre d’André Caroff que je vais citer abondamment et ajouter quelques remarques et commentaires personnels.

En savoir plus...

Psychologie, orientation, éducation 4 : la mise en forme de l’OP à partir des années 20

C’est au cours des années vingt, suite à la première loi créant l’apprentissage en France en 1919, que l’orientation professionnelle s’organise. Pour retracer quelques éléments je m’appuie en particulier sur le livre d’André Caroff : L’organisation de l’orientation des jeunes en France, Evolution des origines à nos jours. Editions EAP,  1987.[1]

En savoir plus...

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies.