fil-educavox-color1

Figeac Patrick

Figeac Patrick

Proviseur honoraire, bénévole à Radio 4 en Lot-et-Garonne, président d’une association intermédiaire par l’activité économique, auteur. Pour retrouver les chroniques sur http://www.radio4.fr/radio rubrique "Magazine", puis "Paroles".

Après la victoire !!

Des femmes, des hommes des enfants ont vécu ensemble des moments de ferveur partagés avec l'équipe de France de football. Les lampions sont éteints et la fête est finie!! Et maintenant? Comment faire en sorte que cet élan solidaire perdure!! Rappelez-vous: 1998!! La même liesse populaire avec ses héros "Black, Blancs, Beurs"!! Nous pensions bien que les problèmes de discrimination allaient diminuer avec cette fraternité retrouvée. Puis, il y a eu les émeutes de 2005 et nous avons déchanté.

En savoir plus...

Bac 2018: des questions sans réponses !!!

Avec 88 % de reçus, le bac 2018 se situe dans la continuité des années précédentes. Avec des résultats variables selon les filières et un écart de 10 points entre le bac général et le bac professionnel. Pédagogiquement, il y a deux baccalauréats. Il est devenu une formalité pour les jeunes de l'enseignement général avec un taux de réussite supérieur à 90%. Alors qu'il reste un obstacle à franchir sur la route des bacheliers professionnels.Même le rattrapage se passe différemment. Il a un réel effet pour les bacs généraux et technologiques alors que son impact est minime pour le bac professionnel.

En savoir plus...

La fin de la pensée ?

Le militantisme issu des grands débats du XIX ème siècle a vécu. Ses héritiers, ses porte-voix, ses organes ont également disparu, laissant un grand vide qui nous laisse perplexes.. Pourtant, la génération qui vient n'est pas dépolitisée, bien au contraire. Elle s'exprime sur les réseaux sociaux, s'engageant même pour des causes proches de ses préoccupations du moment. Moins partisane, volatile, influençable, elle se caractérise par la peur d'offenser et même de penser. 

En savoir plus...

Les inégalités solubles dès la maternelle

La scolarité va être obligatoire en France  dès l'âge de trois ans; or, déjà, 97% des enfants sont scolarisés entre 3 et 6 ans. La gratuité semble donc suffire à convaincre les parents de l'utilité de la maternelle ou presque. Mais, à y regarder de plus près ce sont encore 25 000 enfants qui manquent à l'appel et qui tireraient profit d'un apprentissage précoce.

En savoir plus...

Malheur à qui blesse un enfant !!

Le Président des Etats-Unis est en train de se mettre à dos tout un pays, ému par le sort indigne qu'il réserve à des enfants. Scandaleuse est bien sûr sa décision de séparer des enfants de leurs parents mais le plus révoltant est le chantage qu'il exerce: Prendre des enfants en otage pour contraindre le Congrès américain à voter les crédits qu'il réclame pour construire son mur avec le Mexique.

En savoir plus...

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies.