fil-educavox-color1

Figeac Patrick

Figeac Patrick

Proviseur honoraire, bénévole à Radio 4 en Lot-et-Garonne, président d’une association intermédiaire par l’activité économique, auteur. Pour retrouver les chroniques sur http://www.radio4.fr/radio rubrique "Magazine", puis "Paroles".

Du temps pour soi

Du temps pour soi

En savoir plus...

Changer d'ère

" Science sans conscience n'est que ruine de l'âme " disait François RABELAIS. Nous y sommes !! La connaissance est devenue le prétexte d'une fuite en avant, d'une transgression de toutes les limites tant sociales que matérielles. La science n'est plus ce qui permet de nous situer au sein de la nature mais de nous y substituer. Résultat: le vivant s'effondre à grande vitesse autour de nous. La planète se réchauffe!! Deux degrés d'augmentation en 2040 et nous sortirons du plafond des températures qui prévalaient depuis prés de 3 millions d'années et auquel toutes les espèces étaient adaptées.

En savoir plus...

La leçon

Nous le savons bien, les profs ne sont pas bien payés, leur salaire demeure inférieur à la moyenne européenne et, dans ce conditions, le régime par points se traduirait par une perte de 300 à 900 euros sur leurs futures pensions. Des chiffres que personne ne conteste et qui constitue une démonstration accablante du recul social que peut produire la réforme en préparation.

En savoir plus...

Pisa peut encore faire mieux

Tous les trois ans, à pareille époque, le petit monde de l'éducation examine à la loupe les résultats de l'enquête PISA qui évalue les performances scolaires des écoliers européens en compréhension écrite, mathématiques et sciences. Qu'apprend-on? Que la France est légèrement au-dessus de la moyenne, un peu derrière l'Allemagne, au même niveau que le Royaume-Uni, devant l'Italie et l'Espagne, nettement devant les Etats-Unis.

En savoir plus...

Quand les profs manquent à l'appel !

Grippe hivernale, congé maternité ou absence pour formation, le remplacement des enseignant(e)s devient très vite problématique faute de candidats assez nombreux. Depuis septembre 2019, 91224 heures de cours n'ont pas été assurées de la maternelle à la terminale, soit l'équivalent de 3801 journées perdues.

En savoir plus...

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies.