fil-educavox-color1

En 2030, tous les baby-boomers, la génération la plus nombreuse de l’histoire de France, auront dépassé les 65 ans. Parmi eux, nombre d’ingénieurs, techniciens et autres ouvriers spécialisés dotés d’un précieux savoir technique, dont les entreprises industrielles risquent d’être privées si des passerelles ne sont pas mises en place pour transmettre ces connaissances.

Dans l’industrie nucléaire française, par exemple, qui connaît depuis plusieurs années des difficultés à recruter de nouveaux talents, le départ de toute une génération d’ingénieurs compétents fait d’ores et déjà peser des risques sur la validité de futurs projets. Mais ceci pourrait aussi avoir des répercussions à l’échelle de la société dans son ensemble.

Nous avons déjà perdu ou failli perdre l’accès à des technologies par le passé.

C’est le cas de l’acier de Damas et des feux grégeois, dont la composition demeure à ce jour incertaine. Mais aussi du béton romain, dont la recette a été perdue après la chute de l’Empire et redécouverte à la Renaissance. Ou encore de certains plans et schémas de la mission Apollo. Bien que correctement conservés, ils sont en effet difficilement exploitables, car stockés sur de vieux systèmes informatiques obsolètes, et car la manière de les lire et de les utiliser n’a pas été transmise.

Et si ce phénomène était en passe de se répéter, mais à plus grande échelle ?

L'article en intégralité :

https://usbeketrica.com/fr/article/comment-empecher-la-perte-des-savoirs-techniques-et-industriels

1 usbeck 2022 07 08 at 10 34 23 Usbek Rica Magazine

https://usbeketrica.com/fr/company/la-fabrique-de-l-industrie

Dernière modification le vendredi, 09 septembre 2022
An@é

L’association, fondée en 1996, à l’initiative de la création d’Educavox en 2010, en assure de manière bénévole la veille et la ligne éditoriale, publie articles et reportages, crée des événements, valorise les innovations, alimente des débats avec les différents acteurs de l’éducation sur l’évolution des pratiques éducatives, sociales et culturelles à l’ère du numérique.