fil-educavox-color1

Par Jean-Michel Zakartchouk sur son blog EducPros : C’est une question que je me pose souvent, à lire certaines déclarations ou affirmations d’hommes politiques, de personnalités médiatiques ou d’intellectuels, surtout quand ils sortent de leur domaine de compétence : jusqu’à quel point peuvent-ils croire à certaines contre-vérités qu’ils assènent ?

 

J’en resterai bien sûr à ce qui a trait à l’école, objet de ce blog.
Je n’ai pas de doute sur la duplicité et l’insincérité de certains.

Brighelli a bien écrit des ouvrages pour des personnalités aussi discutables (bel euphémisme !) que Balkany ou Séguela et navigue sans vergogne entre proclamations anti-libérales (les tristes restes de son maoïsme de jeunesse) et participation aux débats organisés par Ménard ou le Front national. Lui est capable d’inventer n’importe quoi dans sa haine du « pédagogisme », qui est en fait souvent une haine de la démocratie.

Mais des personnes qui furent très estimables comme Jacques Julliard, comment est-ce possible qu’il puisse déverser autant d’injures contre l’école telle qu’elle fonctionne et telle qu’on voudrait la voir évoluer ?

Comment peut-il considérer avec autant de mépris les mille tentatives de tant d’enseignants pour « transmettre vraiment la culture » à tous les élèves, pour développer leurs potentialités, pour acquérir cet esprit critique qu’il prône par ailleurs ? Sur quelles informations se fonde-t-il pour porter des jugements sur le fonctionnement réel des classes ? Comment peut-il croire en la caricature qu’il brosse à longueur d’éditoriaux et de chroniques ?

La suite de l'article : http://blog.educpros.fr/Jean-Michel-Zakhartchouk/2016/09/11/croient-ils-toujours-ce-quils-disent/

An@é

L’association, fondée en 1996, à l’initiative de la création d’Educavox en 2010, en assure de manière bénévole la veille et la ligne éditoriale, publie articles et reportages, crée des événements, valorise les innovations, alimente des débats entre les différents acteurs de l’éducation sur l’évolution des pratiques éducatives, sociales et culturelles à l’ère du numérique.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies.