fil-educavox-color1

Communiqué:

Le bac, véritable institution en France depuis 1963, peut-il être réformé ? Si l’on en croit les dernières déclarations de certains responsables politiques ainsi que de certains syndicats étudiants : c’est une éventualité à envisager.

Alors que le bac 2017 approche à grands pas, le diplôme menant aux études supérieures fait débat. Il y a quelques semaines, tout juste élu président de la Fage (Fédération des associations générales étudiantes), Jimmy Losfeld expliquait que selon-lui, une réforme totale du baccalauréat était nécessaire. Parmi les chantiers, le président de la Fage évoquait entre autres la suppression de l’examen final, « trop réducteur, pesant et anti-pédagogique ».

Les autres syndicats présentent leur programme

La Sgen-CFDT a également présenté ses projets pour une réforme du baccalauréat, il y a quelques jours. Le syndicat général de l’Éducation nationale souhaite notamment la mise en place d’un baccalauréat modulaire, basé sur les connaissances, mais aussi, sur les compétences des candidats. De son côté, le SE-Unsa est également en train d’élaborer un programme avec ses propositions de réformes.

Les politiques s’en mêlent

Présidentielles obligent, du côté des personnalités politiques aussi, on présente ses ambitions pour une réforme du lycée et du baccalauréat. Après avoir fait la réforme du collège à mi-mandat, François Hollande, président de la République, souhaite s’attaquer à la réforme du lycée, s’il est réélu. C’est ce qu’il a annoncé au cours de sa conférence de presse de rentrée scolaire.

Les candidats des Républicains, également, ont tous leur mot à dire sur la réforme du lycée. Alain Juppé, le favori des sondages, a par exemple indiqué, dans un entretien accordé au Parisien Magazine, vouloir réformer l’examen final du baccalauréat.

Les possibilités envisageables

Parmi les possibilités envisagées par les différents protagonistes :

  • La suppression totale des épreuves finales du baccalauréat et l’examen en contrôle continu
  • L’ambition de préparer de manière plus importante aux études supérieures afin que le taux de réussite en première année post-bac soit plus important qu’il ne l’est actuellement
  • La limitation du nombre d’épreuves et d’options au baccalauréat

Dans tous les cas, le débat est ouvert et les propositions ne font que commencer, Diplomeo revient sur les éléments importants du BAC 2017.

Dernière modification le mercredi, 09 novembre 2016
Elisabeth

Diplomeo est un service gratuit exclusivement dédié à l’orientation dans l’enseignement supérieur (BTS, Licences, Bachelors, Masters, Mastères spécialisés, Prépa, MBA, et autres formations).

Il permet aux internautes de trouver facilement les formations supérieures qui correspondent le mieux à leur parcours ainsi qu'à leur projet.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies.