fil-educavox-color1

L’inauguration de l’école de la 2ème chance d’Angoulême a eu lieu lundi 3 février.  Les Ecoles de la Deuxième Chance offrent un accompagnement spécialisé et approfondi dans la durée (période moyenne de six mois) à des jeunes en profondes ruptures professionnelles, sociales et personnelles. Ce dispositif permet de conduire progressivement ces jeunes, caractérisés par un niveau de difficultés conséquent, vers des étapes et des solutions pour leur insertion professionnelle.

Après Châtellerault et Niort, c’est un troisième site qui voit le jour en ex-Poitou-Charentes.

L’offre de services proposée par les Ecoles de la Deuxième Chance permet de construire, pour chaque jeune, des parcours d’accompagnement individualisés. Ils sont articulés autour des deux axes structurants suivants : acquisition et/ou mise à niveau de connaissances et de compétences, et construction d’un projet professionnel et d’un portefeuille de compétences.

D’autre part, la pédagogie mise en œuvre s’appuie sur une articulation renforcée avec le professionnel à travers, notamment, la proposition de diverses mises en situation en entreprises.

Le réseau des Ecoles de la Deuxième Chance est encadré par un label adossé à un cahier des charges.

Ce label est accordé après audit d’un évaluateur externe et avis d’une Commission Nationale de Labellisation (CNL) indépendante. Fidèle à la feuille de route adoptée en séance plénière d’octobre 2019, la Région Nouvelle-Aquitaine apporte son soutien à ce dispositif à hauteur de 50 000 euros.

Dernière modification le samedi, 15 février 2020
An@é

L’association, fondée en 1996, à l’initiative de la création d’Educavox en 2010, en assure de manière bénévole la veille et la ligne éditoriale, publie articles et reportages, crée des événements, valorise les innovations, alimente des débats entre les différents acteurs de l’éducation sur l’évolution des pratiques éducatives, sociales et culturelles à l’ère du numérique.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies.