fil-educavox-color1

Publié par Paul Santelmann, directeur de la veille pédagogique à l’Afpa sur debatformation.fr

Les plateformes collaboratives d’apprentissage initiées par les MOOC ou les « classes » inversées ouvrent la voie à une synergie déstabilisatrice des modèles organisés de formation postscolaire. En effet si la formation initiale peut préserver le rôle des corps enseignants et un cadre de certification des enseignements, le système organisé de formation continue va lui être confronté à l’apparition de réseaux collaboratifs autogérés et alternatifs de partage des savoirs.

Dans ces configurations, un simple gestionnaire de plateforme numérique peut, par thématique disciplinaire ou domaine technico-professionnel, organiser des communautés d’échanges de savoirs mais qui ne dépasseront guère le périmètre des personnes déjà engagées dans les démarches d’autoformation.

Pour la majorité des salariés et des chômeurs qui s’interrogent sur leur avenir et les opportunités d’évolution professionnelle, ces nouveaux espaces d’apprentissage n’apportent pas de réponses toutes faites. L’intégration réussie dans des cadres d’apprentissage qui permettent de combiner des démarches individuelles et collaboratives suppose une architecture, des modes de fonctionnement appropriés et une clarté en matière d’objectifs et de finalités.

Accès à l'article : http://www.debatformation.fr/paul-santelmann-2/le-mythe-d%E2%80%99une-%C2%AB-uberisation-%C2%BB-de-la-formation-continue

An@é

L’association, fondée en 1996, à l’initiative de la création d’Educavox en 2010, en assure de manière bénévole la veille et la ligne éditoriale, publie articles et reportages, crée des événements, valorise les innovations, alimente des débats entre les différents acteurs de l’éducation sur l’évolution des pratiques éducatives, sociales et culturelles à l’ère du numérique.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies.