fil-educavox-color1

Enquête UNAF-UDAF « Perception des familles sur la réforme des rythmes scolaires » - Selon les communes, la réforme des rythmes scolaires a été mise en place en 2013 ou 2014. L'UNAF, favorable à l'esprit de la réforme mais soucieuse que sa mise en œuvre prenne en compte les intérêts des familles, a souhaité connaître l'avis des parents sur : l'organisation de la réforme dans l'école de leurs enfants, la participation de leurs enfants aux activités proposées pendant « les nouveaux temps éducatifs », l'éventuelle modification de leur organisation familiale... Alors que sont publiés l'enquête CNAF/AMF (auprès des communes et des CAF) et le rapport du comité de suivi de la réforme (auprès des établissements scolaires), l'UNAF apporte la voix des familles et confirme que les activités périscolaires satisfont les enfants, mais qu'il reste du chemin pour que la réforme soit plus égalitaire et mieux perçue par les parents.

3900 parents témoignent

Ce sondage a été réalisé sur internet : 3 894 familles ayant au moins un enfant scolarisé en primaire (maternelle et élémentaire) en école publique ont répondu. Dans notre échantillon, 63% des enfants participent aux nouvelles activités périscolaires (NAP). Les autres n'y participent pas, soit pour rentrer plus tôt à la maison (23%) soit parce que les activités sont jugées inintéressantes (23%). Seuls 6% des parents avancent la question du coût comme justification à la non-participation aux NAP, mais on constate que quand un des parents ne travaille pas, la participation aux NAP est moindre (66% de participation quand les 2 travaillent contre 46% quand au moins un des deux ne travaille pas). Les activités semblent qualitatives et diversifiées : 76% des enfants ont fait des activités artistiques et culturelles (théâtre, cinéma, sculpture...) et 74% des activités sportives (football, tennis, volley...). Dans 34% des cas, les activités proposées à l'école sont payantes.

Un intérêt marqué pour les activités mais une réforme encore mal comprise

D'après leurs parents, 77% des enfants apprécient toutes ou certaines activités proposées, les parents jugent à 53% que le personnel qui encadre les NAP est plutôt compétent. Cependant, la majorité des parents n' a pas encore vu l'intérêt de la réforme en matière de bien-être de l'enfant : 69% des parents ont même l'impression que la r éforme a, sur ce point, un effet négatif.

Pour 79% des parents interrogés, la réforme a eu un impact sur l'orga nisation de leur vie familiale (qu'ils jugent à 87% négatif). 62% des parents déclarent avoir changé leur organisation professionnelle.

Des efforts d'information et d'accompagnement des familles

Chaque réforme apporte son lot de changement... reste à savoir si les familles vont pouvoir adapter leurs organisations familiales et professionnelles à ces nouveaux rythmes scolaires et intégrer ses conséquences financières. Pour l'UNAF, ce sondage conduit à plusieurs pistes d'action :

- Les établissements scolaires et les communes doivent trouver des aménagements pour mieux fluidifier les différents temps des enfants. Ils doivent améliorer la communication auprès des parents et insister sur l'intérêt pour l'ensemble des enfants de bénéficier de ces nouvelles activités.

- Les entreprises ont aussi un rôle à jouer pour mieux prendre en compte les contraintes des parents (horaires, temps partiels...).

- Les communes doivent veiller à une offre d'activité qui puisse effectivement inclure tous les enfants, quelle que soit leur situation (transport, âge, nombre de place en suffisance). Le coût pour les familles ne doit pas constituer un frein à la participation et si les activités doivent être payantes, elles doivent être soumises au quotient familial, ce qui n'est pas toujours le cas.

L'étude complète a été adressée à la Ministre de l'Education nationale, et à celle de la Famille et transmise au comité de suivi de la réforme.

Etude disponible sur http://www.unaf.fr/spip.php?article19619

L'Union Nationale des Associations Familiales est l'institution nationale chargée de promouvoir, défendre et représenter les intérêts de l'ensemble des 18 millions de familles vivant sur le territoire français, quelles que soient leurs croyances ou leur appartenance politique. www.unaf.fr

Dernière modification le lundi, 30 mai 2016
An@é

L’association, fondée en 1996, à l’initiative de la création d’Educavox en 2010, en assure de manière bénévole la veille et la ligne éditoriale, publie articles et reportages, crée des événements, valorise les innovations, alimente des débats entre les différents acteurs de l’éducation sur l’évolution des pratiques éducatives, sociales et culturelles à l’ère du numérique.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies.