fil-educavox-color1

Le prix "Non au harcèlement" est organisé par le ministère de l'Éducation nationale, de la Jeunesse et des Sports avec le soutien de la Mutuelle MAE. Il a pour objectif de donner la parole aux jeunes des écoles dès les classes de CP, collèges, lycées et structures péri et extrascolaires pour qu'ils s'expriment collectivement sur le harcèlement et le cyberharcèlement à travers la création d'une affiche ou d'une vidéo ; celle-ci servant de support de communication pour le projet pérenne qu'ils souhaitent mener dans leur établissement.

Ce prix récompense les projets collectifs dénonçant ce phénomène ou proposant des solutions pour lutter contre le harcèlement entre pairs, le cyberharcèlement et le harcèlement sexiste et sexuel.

Le concours "non au harcèlement" est un des axes forts de la politique publique conduite par le ministère. Encore plus nombreux cette année, 45 968 élèves et 2 587 personnels ont présenté des productions remarquables. Cela représente près de 1 500 projets travaillés en classe pour mieux cerner les enjeux de ce phénomène et mieux combattre ce fléau.

Le prix « Non au harcèlement »

Le prix « Non au harcèlement » offre aux élèves et aux équipes pédagogiques et éducatives l'opportunité de débattre en classe de la problématique du harcèlement et du cyberharcèlement, afin de mieux cerner les enjeux, et ainsi, de prévenir plus efficacement les risques liés à ces violences.

Pour participer, les élèves doivent envoyer la production réalisée en groupe  ainsi que leur projet au référent harcèlement de leur académie. Un jury académique remettra un prix « coup de cœur académique » d'une valeur de 1 000 euros, financé par le MAE, et sélectionnera les nominés pour le jury national. Les « coups de cœur académiques » sont éligibles pour concourir à la phase nationale du prix sous condition de sélection par le jury académique.

Une cérémonie officielle de remise des prix nationaux aura lieu en juin 2021.

Les  lauréats nationaux recevront chacun un prix de 2 000 euros pour accompagner la mise en œuvre de leur projet. Tous les supports de communication produits par les élèves seront utilisés comme outils de prévention.

Participer au concours - Modalités 2020-2021

1. Téléchargez le règlement du concours 2020-2021
2. Réunissez sur un dossier :

3. Envoyez votre dossier via filesender aux référents « harcèlement » de votre académie
4. Consultez les ressources pour vous aider à construire votre séquence :

Les 3 rubriques du concours pour la 8e édition

6 prix « non au harcèlement », répartis par cycle/âge et type de support

  • Deux prix école élémentaire, affiche et vidéo, accessible dès la classe de CP
  • Deux prix collège, affiche et vidéo
  • Deux prix lycée (classe de seconde à terminale), affiche et vidéo

2 prix spéciaux harcèlement sexiste et sexuel, cycle 4 et lycée
1 prix cyber, toutes catégories et âges confondus

Calendrier 2020-2021

5 février 2021 : date limite d'envoi des créations dans les académies
du 8 février 2021 au 19 mars 2021 : sélection par les jurys académiques, et début des remises des prix académiques, qui peuvent avoir lieu jusqu'à la fin du mois de juin 2021
du 10 mai 2021 au 17 mai 2021 : sélection par le jury national
Juin 2021 : remise nationale des prix

Les productions des élèves valorisées au niveau national

Afin que les travaux des élèves servent véritablement à la lutte contre le harcèlement, les productions des 11 lauréats nationaux seront publiées sur le site « Non au harcèlement » et sa page Facebook, le portail éduscol, education.gouv.fr et sur les sites partenaires.

Ces productions pourront aussi être mises en avant sur les sites académiques.

Retrouvez les affiches et vidéos des 11 lauréats de l'édition du prix 2020

Dossier pédagogique de la campagne NAH 2020

Comme chaque année, la journée de mobilisation nationale NAH est l’occasion de lancer la campagne de prévention qui, pour cette édition, entend attirer l’attention de tous sur les situations de harcèlement des jeunes élèves des classes élémentaires. Ce cahier pédagogique a été conçu pour accompagner les professionnels souhaitant sensibiliser les élèves aux dangers de ces phénomènes. Chaque élève doit pouvoir apprendre à adopter les bonnes postures afin de briser définitivement la chaîne du harcèlement.

« Ce n’est pas parce qu’on est petit qu’on a des petits problèmes » est un support pédagogique qui offre l’opportunité aux équipes :

  • de mieux comprendre ces phénomènes afin d’aborder ces sujets très sereinement avec les élèves ;
  • de débattre avec les élèves des problématiques de harcèlement et de cyberharcèlement ;
  • de donner la parole aux enfants et aux jeunes en les rendant acteurs de la prévention ;
  • de favoriser le respect d’autrui et promouvoir l’école de la confiance en travaillant au développement des compétences psychosociales.

Télécharger le document - PDF

À consulter

Site à consulter
Pour en savoir plus sur le concours et sur la lutte contre le harcèlement, vous pouvez visiter le site Non au harcèlement.

Texte de référence

 

 

Dernière modification le vendredi, 19 février 2021
An@é

L’association, fondée en 1996, à l’initiative de la création d’Educavox en 2010, en assure de manière bénévole la veille et la ligne éditoriale, publie articles et reportages, crée des événements, valorise les innovations, alimente des débats avec les différents acteurs de l’éducation sur l’évolution des pratiques éducatives, sociales et culturelles à l’ère du numérique.