fil-educavox-color1

Où est la démocratie lycéenne ?

La vie lycéenne devait être un outil de transformation en profondeur des lycées. En 2013, une circulaire imposait même 2 heures obligatoires pour tous les élèves de lycée sur le fonctionnement des instances de vie lycéenne. Cette ambition louable, légitime n’a pas survécu au changement de ministre. Certes, sur le papier, la démocratie lycéenne fonctionne. Mais dans la réalité, ce sont surtout les adultes qui prennent les responsabilités. Il est vrai que renverser les habitudes, considérer les jeunes comme despartenaires demande du temps, du courage et une réelle volonté. Nous pouvons malheureusement déplorer que l’institution scolaire est construite sur l’idée que l’élève vient à l’école pour apprendre et que la question de ses droits passe au second plan.

Où en est-on aujourd’hui ? Le Conseil National de la Vie Lycéenne ne s’est réuni qu’une seule fois en 2014-2015. De nombreux établissements sont encore dépourvus de Maison des lycéens, d’autres souffrent du manque d’implication des équipes pédagogiques.

La démocratie lycéenne est à bout de souffle après 10 ans d’existence. Les élus lycéens sont déçus du manque de légitimité et de crédibilité qui leur ait accordé.

Depuis janvier 2015, la citoyenneté est portée dans les lycées par un enseignement moral et civique. Les lycées doivent entre autre détecter les jeunes « en voie de radicalisation. » Encore une fois, la citoyenneté n’ émane pas de la base mais est, au contraire, une création des adultes au pouvoir.

Dernière modification le dimanche, 11 octobre 2015
Figeac Patrick

Proviseur honoraire, bénévole à Radio 4 en Lot-et-Garonne, président d’une association intermédiaire par l’activité économique, auteur. Pour retrouver les chroniques sur http://www.radio4.fr/radio rubrique "Magazine", puis "Paroles".

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies.