fil-educavox-color1

 Forum Educavox 15 juin Bordeaux - Les inscriptions sont ouvertes

Quel est l'objectif quand quand on ouvre un chantier sur une structure qui fonctionne? C'est en substance la question que se sont posé de nombreux observateurs face à la volonté du Ministre de l'Education  nationale de "repenser l'école maternelle." Première manifestation concrète de cette volonté, "les Assises de la maternelle" organisées récemment sous la houlette du neuro-psychiatre Boris CYRULNIK.

D'ordinaire, avant de lancer une telle initiative, un état des lieux est réalisé.

Oui, mais pour la circonstance, les acteurs de terrain n'ont pas été conviés. Point de spécialiste de l'école maternelle non plus, ni de chercheur travaillant dans ce domaine invités à la tribune. Etrange, n'est-ce-pas!!

Longtemps en avance pour la scolarisation des moins de six ans, la France a perdu cette position au fil des années. La dépense par élève (6237 euros) est désormais largement inférieure à la moyenne européenne (7113 euros). Quant aux taux d'encadrement, il fait de la France le cancre de l'Europe: 1 enseignant pour 22 élèves, contre 1 pour 13 toujours dans la moyenne européenne.

Mais, c'est officiel, l'école sera obligatoire dès 3 ans à partir de la rentrée 2019.

C'est la première fois depuis 1959 que l'âge de la scolarité est ainsi abaissé. Mesure symbolique puisque 98% des enfants sont déjà scolarisés à cet âge en maternelle. Les questions de fond subsistent : Quels investissements ? Quelles formations pour les professeurs ? Quelle prise en charge pour les moins de trois ans?

Avec un budget constant, il est à craindre que les très jeunes paient pour leurs aînés, à moins que, comme pour les rythmes scolaires, le Ministre sollicite les municipalités qui auront alors le droit de scolariser ou non les moins de trois ans dans des structures adaptées.

Avec, en arrière-plan, cette question essentielle: Où est donc  passée l'égalité des chances ?

 Ecouter le podcast

 

Dernière modification le mardi, 08 mai 2018
Figeac Patrick

Proviseur honoraire, bénévole à Radio 4 en Lot-et-Garonne, président d’une association intermédiaire par l’activité économique, auteur. Pour retrouver les chroniques sur http://www.radio4.fr/radio rubrique "Magazine", puis "Paroles".

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies.