fil-educavox-color1

Le Haut Conseil à l’égalité vient de rendre public un rapport sur l’éducation à la sexualité. Ce texte regrette l’abandon de toutes les initiatives qui avaient été mises en place dans les établissements scolaires.

Ainsi, sur 12 millions de jeunes scolarisés chaque année, seule une petite minorité bénéficie encore de séances annuelles d’éducation à la sexualité comme la loi le préconise.

Ne nous étonnons pas si les stéréotypes continuent à peser sur les comportements: violences sexistes, agressions, inégalités au sein des groupes, intolérances vis à vis de l’homosexualité !

Comment faire évoluer les mentalités quand un quart des établissements ne mettent en place aucune action d’éducation dans ce cadre, quand le terme « sexualité » est absent des nouveaux programmes, quand le guide de formation des formateurs est caduque, quand seule la vision biologisante est  privilégiée ?

Le rapport plaide pour une relance claire de la politique d’éducation à la sexualité qui devrait partir des attentes et des besoins des jeunes et non des cours magistraux réalisés par les adultes.

De la maternelle à l’université, le droit fondamental à bénéficier d’une éducation à la sexualité doit être réaffirmer et être effectif pour tous.

Ecouter le podcast

 

Dernière modification le lundi, 09 janvier 2017
Figeac Patrick

Proviseur honoraire, bénévole à Radio 4 en Lot-et-Garonne, président d’une association intermédiaire par l’activité économique, auteur. Pour retrouver les chroniques sur http://www.radio4.fr/radio rubrique "Magazine", puis "Paroles".

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies.