fil-educavox-color1

Giordan André

Giordan André

André Giordan est le fondateur et directeur du Laboratoire de Didactique et Épistémologie des Sciences de Genève. Ancien instituteur, professeur de collège, animateur de banlieue, il  est l’auteur d’un nouveau modèle de l’apprendre (modèle d’apprentissage allostérique) et l’initiateur de nombreuses innovations scolaires, muséologiques et médiatiques. 
URL du site internet: http://www.ldes.unige.ch/

Les neurosciences, limites épistémologiques (3)

Un domaine aussi complexe que celui du cerveau et de la cognition demande qu’on s’interroge également et plus largement sur son contexte et sur ses soubassements : concepts en jeu, modèles envisagés et paradigmes sous-jacents et sur l’histoire des idées portant sur le domaine d’investigation.

En savoir plus...

Les neurosciences en éducation, les limites méthodologiques (2)

Des études neurologiques pourraient être fort utiles pour mieux comprendre les mécanismes de la cognition en général, de l’apprendre en particulier ; elles seraient fort profitables pour mieux structurer les environnements d’apprentissage ou les politiques éducatives, si ces études étaient mieux situées sur le plan méthodologique.

En savoir plus...

Les neurosciences, la grande illusion en éducation (1)

L’école, au sens large, est soumise en permanence à des modes, les dernières se nomment « pédagogie inversée », « pédagogie inclusive », « empowerment », « carte mentale ». D’autres reviennent de façon cyclique comme « gestion mentale », « PNL », « interdiciplinarité ».

En savoir plus...

En finir avec les tabous ! (5)

André Giordan et Jérôme Saltet - Résumé des chroniques précédentes - L’école est très malade, notamment le collège. Il nous faut tordre le coup à un certain nombre de tabous pour innover. Mais pas question de faire n’importe quoi. En s’appuyant sur des expériences préparées et évaluées, ils est possible de faire des propositions concrètes[1]. Une « constitution » et une organisation centrée sur l’apprendre sont un point de départ.

En savoir plus...

En finir avec les tabous ! (4)

Résumé des chroniques précédentes - L’école est très malade. Dans ce grand corps malade, l’organe le plus mal en point, c’est le collège. Que faire ? Cessons de nous lamenter, les solutions existent[1]. Mais d’abord, il faut tordre le coup à un certain nombre de tabous. Le tabou du programme, essentiellement disciplinaire et fondé sur l’image du savoir au XIXème siècle n’est pas le seul… Tabou de l’emploi du temps, tabou du fonctionnement en classe, une heure, un prof, une discipline, etc…

En savoir plus...

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies.