fil-educavox-color1

Publié sur le site lettresnumeriques.be : L’audiobook, support incontournable en pleine effervescence et dont le marché est en hausse de 18,2 % depuis 2016, représente aujourd’hui une alternative originale et moderne au mode de lecture classique, plébiscitée par un nombre croissant de consommateurs. Lettres Numériques se transforme en atelier le temps d’un article et vous propose un tour d’horizon des meilleures applications pour créer votre propre livre audio !

Comment produire des audiobooks de qualité ?

Nous vous en parlions déjà ici : le livre audio est en passe de devenir un nouveau relais de croissance de l’édition. Si vous êtes auteur et souhaitez élargir et diversifier votre lectorat sans pour autant faire appel à un professionnel, sachez qu’il est aujourd’hui possible d’enregistrer vous-même la version sonore de votre ouvrage. Nul besoin de connaissances techniques élaborées ou d’un matériel sophistiqué : Lettres Numériques vous présente une sélection d’applications gratuites et efficaces.

Bon à savoir

Tout d’abord, quelques informations techniques : vous devez garder à l’esprit que les plateformes de téléchargement comme iTunes n’acceptent pas les fichiers dont la durée est supérieure à 12 h. Nous vous conseillons donc d’enregistrer votre livre en plusieurs parties, chapitre par chapitre. Dans chaque fichier téléchargé, prévoyez aussi d’inclure des périodes de silence : 0,5 à 1 seconde au début, et 1 à 5 secondes à la fin. D’autre part, les fichiers ne doivent pas être parasités par des sons indésirables : tapotage sur le clavier, clics de souris ou bruits de micro trop perceptibles sont à bannir. Chaque fichier doit faire entre -23 dB et -18 dB RMS et ne peut dépasser -3 dB. Le plafond sonore est quant à lui limité à -60 dB RMS. Enfin, chaque fichier doit faire 44,1 kHz et sa taille ne peut dépasser 170 Mb.

audiobook_audacity_logo

Panorama

  • Chapter and Verse : ce petit logiciel gratuit vous permet de créer facilement des audiobooks sur votre iPod, sur iTunes ou QuickTime. L’avantage ? À partir de fichiers au format AAC (Advanced Audio Coding) ou n’importe quel format supporté par iTunes, vous pourrez compiler plusieurs fichiers en un seul audiobook. Un petit aperçu de ses nombreuses fonctionnalités : les chapitres sont créés automatiquement au début de chaque chapitre, ou bien vous pouvez les ajouter, les modifier et les supprimer manuellement à votre guise. Il est également possible d’insérer 14 métadonnées (nom de l’artiste, titre, etc.) et de tester votre audiobook avant sa création effective. À noter qu’en dehors d’iTunes, la plupart des plateformes n’acceptent pas le format AAC. Dans ce cas, vous pouvez utiliser Audacity (dont nous vous parlons au point suivant), pour le convertir au format MP3 ou tout autre format.
  • Gratuit lui aussi, Audacity est un logiciel d’enregistrement de son numérique et d’édition de fichiers numériques tout aussi performant que les versions payantes. Vous pouvez l’utiliser pour procéder à vos propres enregistrements (qu’il s’agisse d’ailleurs de musique, de podcasts ou d’audiobooks), supprimer des bruits indésirables, monter ou fusionner plusieurs fichiers, ajouter des effets spéciaux, etc. Le tout pour un résultat hautement professionnel. Il est également possible d’installer une extension pour ajouter de nouveaux effets, ou de l’intégrer à d’autres applications. Si vous êtes un néophyte, pas de panique, plusieurs internautes proposent des tutoriels pour vous apprendre à vous en servir efficacement. Nous vous conseillons particulièrement les vidéos très didactiques du site l’École numérique du CDNP.
  • AVS Audio Converter est un logiciel (toujours gratuit !) qui vous offre la possibilité d’enregistrer votre voix au format MP3 ou M4B. Le format MP3, qui est le plus couramment utilisé par les producteurs de livres audio, est pris en charge par la plupart des lecteurs MP3 classiques. Plus rudimentaire que les deux précédents, ce logiciel offre cependant une bonne qualité sonore et vous fournit les fonctionnalités de base : division de l’audiobook en chapitres, ajout de métadonnées et d’une image en guise de pochette. Vous trouverez sans difficulté des tutoriels en ligne pour vous familiariser avec ce logiciel relativement facile d’utilisation.
  • Pour finir, un mot sur Reaper, logiciel certes payant, mais peu coûteux et très performant (comptez environ 50 euros pour obtenir la licence) : plus difficile à manier, mais relativement complet, il propose tout un jeu d’outils d’enregistrement (édition, mixage, etc.) et il est compatible avec de nombreux appareils, formats numériques et modules d’extension.

 

audiobook_reaper_logo

Réunir les meilleures conditions

Bien sûr, il s’agit d’une liste non exhaustive et bien d’autres logiciels sont disponibles, payants ou non. Pour conclure, nous vous proposons plutôt quelques conseils élémentaires. Veillez à prévoir les meilleures conditions pour procéder à votre enregistrement : installez-vous dans une pièce calme, aux dimensions réduites, pour éviter le moindre risque d’écho. Mieux vaut investir dans un micro et un casque de qualité pour vous assurer d’obtenir un résultat satisfaisant. Enfin, demandez-vous si vous souhaitez enregistrer vous-même votre livre audio. Sachez que les ouvrages de fiction sont plus difficiles à lire à voix haute que les autres ! Si vous ne vous sentez pas à l’aise devant un micro, mieux vaut demander à un de vos amis comédiens en herbe ou même à un professionnel de s’en charger pour vous.

Article publié sur le site : http://www.lettresnumeriques.be/2018/08/17/comment-creer-son-propre-audiobook/

Dernière modification le mardi, 28 août 2018
An@é

L’association, fondée en 1996, à l’initiative de la création d’Educavox en 2010, en assure de manière bénévole la veille et la ligne éditoriale, publie articles et reportages, crée des événements, valorise les innovations, alimente des débats entre les différents acteurs de l’éducation sur l’évolution des pratiques éducatives, sociales et culturelles à l’ère du numérique.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies.