fil-educavox-color1

La culture s’invite au collège : les résidences de médiation

Face à l’impossibilité de programmer des spectacles avec le confinement, des associations culturelles maintiennent une activité notamment, grâce aux résidences de médiation dans les collèges. En 2020-21, le Département de la Gironde, sous l'impulsion dIsabelle Dexpert, vice-présidente de la jeunesse, de la culture, du sport et de la vie associative, accompagne 10 résidences de médiation dans les collèges pour un accès des jeunes aux arts et à la culture.

En savoir plus...

Du 25 au 27 août, Ruralitic 2020 : La ruralité est une chance !

L’épidémie de Covid 19 a durement éprouvé un modèle socio-économique mondialisé, basé sur la circulation intense des biens et des personnes et la rentabilisation de ces mouvements. Le confinement a constitué un coup d’arrêt brutal de cette économie des « ailleurs ». A l’heure où chacun panse ses plaies, la ruralité et le numérique sont désormais regardés comme des chances, des chances de faire autrement, peut-être de faire mieux, en tout cas de faire « ici »…

En savoir plus...

Sénat - Mission d'Information : Lutte contre l'illectronisme et pour l'inclusion numérique

Les territoires sont des parties prenantes de l’inclusion numérique

En se rendant le 3 juillet en Haute-Garonne, le président de la mission d’information, M. Jean-Marie Mizzon (UC ‑ Moselle), et le rapporteur, M. Raymond Vall (RDSE ‑ Gers), ont voulu évaluer l’implication des territoires dans la lutte contre l’illectronisme. Une table-ronde avec les associations d’élus (Association des maires de France et présidents d’intercommunalité, Association des maires ruraux de France, Assemblée des départements de France et Régions de France)  avait été organisée le 30 juin. La mission avait auditionné le 28 mai l’Assemblée des communautés de France qui a publié, avec « Les Interconnectés » et France Urbaine, un manifeste : « agir face à l’urgence de l’illectronisme ».

En savoir plus...

Apprendre en proximité du territoire c'est l'avenir

L’archétype du lieu de formation était la salle de formation. Depuis le studio ratiorum des pères Jésuites qui organisait et réglait les apprentissages, rien n’avait vraiment bougé depuis le XVIeme siècle. Un enseignant, une salle, un contenu, un groupe et voilà le modèle pédagogique figé pour 5 siècles.

En savoir plus...

Accès des habitants aux services publics : " Structures France Services "

Publié sur le site www.cohesion-territoires.gouv.fr : Le 1er janvier prochain, les 460 premières structures France Services vont ouvrir pour faciliter l’accès des habitants aux services publics, en particulier dans les zones rurales et les quartiers prioritaires de la politique de la ville.

En savoir plus...

Transformer la voie professionnelle en voie d'excellence, le chantier.

Tel est le titre de la Présentation des réformes que le CNFPT m'a demandé en décembre 2018. Lors de la réforme de la formation professionnelle de 2013-14, à laquelle n'était pas associée l'Éducation nationale qui en est pourtant une composante importante avec 700 000 lycéens professionnels, j'avais réagi en adhérant à l'AFDET et au Collectif des Présidents pour l'amélioration de la formation professionnelle. Ce dernier a mené une intense campagne d'audition de grands acteurs de la société civile et a présenté diverses propositions pour développer la voie professionnelle au Conseiller chargé du travail et de l'emploi du Président de la République.

En savoir plus...

Vers un nouveau conflit démocratique autour de l’orientation

L’orientation scolaire s’est développée dans notre pays dans le cadre d’une conception particulière de l’Etat. Il est non seulement éducateur mais aussi garant de la formation professionnelle, en très grande partie au travers des diplômes, mais aussi des modalités de formations. L’organisation de l’orientation initiale relevait de l’Etat. La loi pour la liberté de son avenir professionnel modifie le champ des acteurs et en donne la responsabilité à la Région.

En savoir plus...

De nouvelles formes de citoyenneté ?

Bousculé par le mouvement des Gilets Jaunes, le fonctionnement de notre démocratie est en train de changer, notamment à travers un Grand Débat national inédit qui a soudainement fait redécouvrir les vertus de la proximité et de la petite échelle autour de la figure fédératrice des Maires. Comment faire fonctionner une démocratie locale qui se veut représentative sans être totalement délégative et comment répondre de façon organisée au désir d’implication des citoyens 2.0 tout en s’assurant que chacun dispose des mêmes chances et moyens d’accéder à ces nouvelles formes de vie citoyenne ? Un débat au coeur de Ruralitic.

En savoir plus...

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies.