fil-educavox-color1

Communiqué de presse : EvidenceB, start-up EdTech qui mêle sciences cognitives et Intelligence Artificielle pour proposer un apprentissage personnalisé aux élèves du primaire au lycée, annonce avoir lancé au sein de plus de 180 classes de CP, CE1, et CE2 de 13 académies françaises Adaptiv’Math, le premier prototypage sur l’intelligence Artificielle au service de l’éducation. 

Ce projet mené en partenariat avec le ministère de l’Education nationale, de la Jeunesse et des Sports préfigure l’éducation de demain. Il vise à développer, via l’intelligence artificielle, un prototype en co-design avec les enseignants afin de mieux accompagner les élèves dans l’apprentissage des mathématiques.

En France, les connaissances fondamentales ne sont pas acquises par tous et, chaque année ce sont ainsi près de 100 000 jeunes qui sortent du système éducatif sans diplôme de fin d’études secondaires. A l’origine de ces difficultés d’apprentissage, un système éducatif qui délivre le même enseignement à tout le monde, avec une difficulté à prendre en compte le niveau de chaque élève individuellement.

Pour répondre à cet enjeu, le ministère de l’Education, de la Jeunesse et des Sports a sélectionné le projet Adaptiv’Math pour lancer un grand prototypage national visant à développer des nouveaux services d’assistance pédagogique innovants. Cette application s’appuie sur l’intelligence artificielle et les sciences cognitives pour aider les enseignants à cibler les difficultés de chacun de leurs élèves dans l’apprentissage des mathématiques et personnaliser ensuite leur parcours d’apprentissage.
 

Plus de 3500 élèves et 180 professeurs expérimentent l’éducation personnalisée

Ce lundi 23 novembre, 20 classes de CP, CE1 et CE2 rejoignent le projet Adpativ’Math portant le nombre total de classes expérimentant une nouvelle approche de l’apprentissage à 180. Ce sont ainsi près de 3500 élèves de CP, CE1 et CE2 au sein de 13 académies (Poitiers, Créteil, Bordeaux, Orléans – Tours, Amiens, Lille, Limoges, Nancy – Metz, Nice, Montpellier, Rennes, Grenoble, Martinique) qui expérimentent l’éducation personnalisée.

Concrètement, après avoir passé un premier test de diagnostic initial, ces élèves pratiquent quelques fois par semaine des exercices interactifs et variés sur tablettes sur des points structurant précis des programmes scolaires pour l’apprentissage des mathématiques (sens du nombre, calcul, problèmes, mesures, géométrie, etc.). En fonction de leurs résultats, l’intelligence artificielle développée par EvidenceB propose aux élèves des parcours d’exercices qui s’adaptent en permanence pour leur permettre de progresser à leur rythme.

Quant aux enseignants volontaires qui ont souhaité participer à la phase co-design du prototypage, ils disposent d’un tableau de bord leur permettant de visualiser les difficultés et les parcours de chacun de leurs élèves. Grâce à cet assistant pédagogique intelligent, ils peuvent suivre la progression de compétences de chacun de leurs élèves facilement.

Un projet porté par un collectif d’experts de l’éducation

Adaptiv’Math s’inscrit dans le cadre du #P2iA (partenariat d’innovation sur l’intelligence artificielle) qui a pour objectif de développer des solutions, à partir de techniques d’Intelligence Artificielle, réellement au service des enseignants et de leurs élèves dans l’apprentissage du français et des mathématiques.

Porté par EvidenceB, le projet réunit un consortium de 10 entreprises et universités expertes en pédagogie, en Intelligence Artificielle et en interfaces utilisateurs au service de l'éducation (INRIA, Sorbonne Université-LIP6, Nathan, Daesign, Isograd, l’APMEP, Blue Frog Robotics, Schoolab, CoPilot Partners …).

Acteur clé de ce projet, les enseignants volontaires participent activement à la construction d’une nouvelle forme d’éducation personnalisée en répondant à un questionnaire par semaine et en réalisant des entretiens à distance avec l’équipe d’Apativ’Math. Ensemble, ils sont en train de créer l’éducation de demain. Une éducation qui mettra fin aux inégalités face à l’apprentissage et au décrochage scolaire.

A propos d’EvidenceB

Cofondée en 2017 par Thierry de Vulpillières, Catherine de Vulpillières et Didier Plasse, EvidenceB développe des assistants pédagogiques numériques centrés sur les savoirs fondamentaux, qui reposent sur les sciences cognitives (comment le cerveau des enfants apprend), l’intelligence artificielle (comment ajuster à chacun l’activé qui lui convient) et les interfaces numériques (comment stimuler la passion d’apprendre, qui est la spécificité de l’humain).  

Un module se compose d’un test de positionnement ; puis d’une suite d’activités finement personnalisées ; et enfin d’un test de vérification des acquis. Les modules sont de véritables assistants pour les enseignants pour identifier les difficultés des élèves et mener une authentique pédagogie différenciée.  

EvidenceB a été accélérée chez Willa, qui soutient les femmes entrepreneures, Euratechnologies à Lille, Wilco et Educate (à Londres) le plus important accélérateur de start-up EdTechs d’Europe. En 2019, EvidenceB a fait partie des 7 finalistes aux BETT Awards (plus grand salon mondial des EdTechs), finaliste de la compétition internationale SheLovesTech à Pékin et lauréat d’Amplify / Girls in Tech de l’année France – Singapour.

Dernière modification le lundi, 23 novembre 2020
An@é

L’association, fondée en 1996, à l’initiative de la création d’Educavox en 2010, en assure de manière bénévole la veille et la ligne éditoriale, publie articles et reportages, crée des événements, valorise les innovations, alimente des débats avec les différents acteurs de l’éducation sur l’évolution des pratiques éducatives, sociales et culturelles à l’ère du numérique.