fil-educavox-color1

Depuis 3 ans, la Faculté de droit de l’UCly a lancé une démarche novatrice d’expérimentation et d’application du droit impacté par les nouvelles technologies : la clinique de la prospective juridique. Forte de son succès cette initiative a convaincu les instances européennes, remporté l’appel à projets Erasmus+ Partenariats stratégiques 2019 et devient « Future TechLawClinics ». Quatre Universités européennes ont souhaité s’associer au projet, co-monté par la Faculté de Droit et le Vice-Rectorat Recherche de l’UCLy.

Son principal objectif est de professionnaliser les étudiants en droit, dès la licence, et de les sensibiliser aux enjeux juridiques de demain liés aux nouvelles technologies (véhicules autonomes, robotisation, intelligence artificielle, blockchain,…).

Un projet professionnalisant et innovant

La Faculté de Droit de l’UCLy est coordinatrice de ce projet européen pour une durée de 3 ans jusqu’en septembre 2022. TechLawClinics réunit 5 Universités européennes (l’UCLy (FR), l’Université de Nimègue (NL), l’Université de Lodz (PL), l’Université de Cracovie (PL), l’Université du Piémont Oriental (IT)), 5 tribunaux ou juges (2), 7 cabinets d’avocats (3), 1 barreau (4) et 4 entreprises high tech (5) issus des 4 pays participants (France, Italie, Pays-Bas, Pologne).

TechLawClinics a pour objectif de développer une nouvelle approche pédagogique utilisant des cliniques de droit prospectives intégrant procès fictifs et « spring school » afin de former les étudiants aux défis juridiques et aux implications des technologies numériques. Cette expérience éducative servira également de point de départ pour générer des recherches et des recommandations juridiques sur le droit et la technologie.

Comme l’explique Marjolaine MONOT-FOULETIER, coordinatrice du projet, « L’encadrement des étudiants par des praticiens est un des facteurs de réussite de ce projet. Ils évoluent ainsi dans une ambiance professionnelle, profitent pleinement de cette pédagogie innovante, dépassent les programmes classiques des études de droit et s’ouvrent à la pluridisciplinarité du monde professionnel dans lequel ils seront amenés à exercer. »

Ce projet porteur de réflexions d’avant-garde offre aux professionnels et aux praticiens la possibilité de tester le droit actuel dans un contexte prospectif relativement proche et de participer au débat sur les nouvelles technologies.

Le lancement du projet a eu lieu, les 7 et 8 octobre à Lodz (PL) en présence de l’ensemble des partenaires. Plus de 70 étudiants internationaux ont déjà manifesté leur enthousiasme en s’inscrivant à ce projet.

https://cyberlawclinic.ucly.fr/cyber-law-clinic/fr/header/le-projet/notre-clinique-juridique-le-proces-fictif-prospectif-/notre-clinique-juridique-le-proces-fictif-prospectif-243169.kjsp

Dernière modification le mercredi, 27 novembre 2019
An@é

L’association, fondée en 1996, à l’initiative de la création d’Educavox en 2010, en assure de manière bénévole la veille et la ligne éditoriale, publie articles et reportages, crée des événements, valorise les innovations, alimente des débats entre les différents acteurs de l’éducation sur l’évolution des pratiques éducatives, sociales et culturelles à l’ère du numérique.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies.