fil-educavox-color1

Le Gouvernement a retenu le projet porté par l’INSA Toulouse et l’INP Toulouse - Alors que les établissements d’enseignement supérieur publics captent 3% seulement du marché de la formation continue, le Gouvernement veut voir leur rôle augmenter. Une opportunité pour ces établissements de faire évoluer leur modèle et de renforcer leur place dans la société.

Le service commun de formation continue de l’INP Toulouse (avec ses trois écoles internes l’ENSAT, l’ENSEEIHT, l’ENSIACET et l’une de ses écoles associée l’ENI de Tarbes) et de l’INSA Toulouse, réuni sous la bannière unique Toulouse Tech Formation professionnelle (TTFP), vient d’être retenu aux côtés de 11 autres établissements publics pilotes pour développer et pour repenser la formation continue. 55 établissements ou groupements d'établissements s’étaient portés candidats.

Ce sont les seules écoles d’ingénieurs à participer à cette expérimentation. En novembre dernier, le Gouvernement avait lancé un appel à manifestation d’intérêt.

But : créer un réseau d'établissements pour mettre en œuvre les recommandations du rapport Germinet portant sur «L'implication des Universités dans la formation tout au long de la vie ».

Pour Olivier SIMONIN, Président de l’INP Toulouse : « Toulouse Tech Formation professionnelle a été retenu parce que les 5 écoles d’ingénieurs qui le composent ont déjà une forte proximité avec les entreprises, ce qui leur donne une conscience aigüe des besoins de formation continue, notamment dans le secteur technologique qui créera les emplois de demain. Le gouvernement a probablement aussi souhaité souligner la dynamique en cours avec la création de TTFP en 2014, et les priorités stratégiques de nos établissements ».

« Grâce à notre expertise pédagogique en ingénierie, nous élaborons un nouveau modèle : des formations à la carte, cohérentes et complémentaires, déclinées par bloc de compétences, adaptées aux besoins et aux contraintes de chaque entreprise » précise Bertrand RAQUET, directeur de l’INSA Toulouse.

Nouveau modèle de Formation Continue

Fin 2016, les établissements pilotes devront avoir imaginé une nouvelle offre active de formation continue, en s’appuyant plus sur la Recherche, en prenant mieux en compte les coûts réels de l’activité de formation continue, en développant des mécanismes d’incitation au niveau des COMUE et en ouvrant la formation à d’autres publics. Ils élaboreront également un guide des bonnes pratiques pour un développement durable de la formation continue dans les établissements publics. Ce guide aidera d’autres Universités à mieux déployer leur offre en formation continue. « Nos deux établissements ont toujours été fortement engagés dans la dynamique du site toulousain, souligne Olivier Simonin. Ils sont souvent pilotes de nouveaux projets au bénéfice de l’université fédérale de Toulouse Midi-Pyrénées ».

Potentialités des entreprises technologiques

Toulouse Tech Formation professionnelle entend devenir un acteur clé de la formation continue dans ses 3 domaines d’excellence, en lien avec les enjeux régionaux : Aéronautique et espace, numérique, robotique, objets connectés et systèmes embarqués ; Agroalimentaire, agro-industries, biotechnologies, chimie pharmaceutique et verte ; Energie, eau, éco-industrie et transition énergétique.

TTFP dispose de dispositifs pédagogiques numériques mobilisables au profit de l’expérimentation pour répondre au défis du numérique et de l’uberisation de la formation continue.

Notamment via les financements de l’IDEX, TTFP a créé depuis 2014 des MOOCs (Systèmes embarqués, Agroressources) et des SPOCs (Objets connectés, qualité et sécurité alimentaire, agro écologie). Ces MOOCs pourront être utilisés pour faciliter la transformation de l’offre de formation initiale en formation continue.

Quelques chiffres

Toulouse Tech Formation Professionnelle (chiffres consolidés)

CA 1,7 M€
100 stages et formations qualifiantes/an réalisés directement pour les entreprises
180 stagiaires/an en formation diplômante

Apprentissage
• INP Toulouse : 331 apprentis (ENSAT, ENSEEIHT, ENSIACET et ENIT)
• INSA de Toulouse : 95 apprentis

Partenariats industriels en recherche
• INP Toulouse : 28,6 M€ de contrats de recherche en 2015 156 brevets déposés depuis 2010
• INSA de Toulouse : 11,7 M€ 44 brevets déposés depuis 2010

Dernière modification le lundi, 01 février 2016
An@é

L’association, fondée en 1996, à l’initiative de la création d’Educavox en 2010, en assure de manière bénévole la veille et la ligne éditoriale, publie articles et reportages, crée des événements, valorise les innovations, alimente des débats entre les différents acteurs de l’éducation sur l’évolution des pratiques éducatives, sociales et culturelles à l’ère du numérique.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies.