fil-educavox-color1

Surstimulation, Surconsommation, Survalorisation, Surcommunication, Surprotection ; la prépondérance des" cinq S" chers à Didier PLEUX semblent avoir brisé le "bon sens" en matière d’éducation et participent grandement à la fragilisation et à la vulnérabilité des enfants et des adolescents de notre époque. 
Gavés d’informations, de connaissances, de distractions, ils sont à la recherche du "toujours plus". Nous constatons désormais qu’ils sont de plus en plus jeunes, avides de sources d’excitation comme la connexion aux réseaux sociaux, la pratique intensive de jeux vidéo, la consommation précoce d’alcool, et même d’images pornographiques qui peuvent circuler dans certaines écoles.
Ce phénomène sociétal a démarré il y a une quinzaine d’années concomitamment au développement des outils numériques et nous commençons aujourd’hui à en mesurer l’effet retard.
Pour 10 à 15% des ados considérés comme fragiles, cette recherche d’excitation peut créer un état de dépendance. Pour autant, la trés grande majorité vit parfaitement bien cette évolution. Ils en jouent et s’adaptent en inventant des stratégies, de nouvelles solutions. Ce sont des citoyens d’un nouveau monde, des humains multitâches qui laissent parfois perplexes les générations plus anciennes. Ils explorent le monde de façon plus ouverte, aprés avoir exploré les limites d’eux-mêmes.
Les comportements de ces jeunes nous exaspèrent souvent mais, dans un environnement qui change en permanence, face à un avenir incertain, ils ont besoin que nous leur fassions confiance, que nous portions sur eux un regard aimant et bienveillant. Aidons-les à devenir adultes !!! 
Ecouter le podcast

 
Dernière modification le jeudi, 20 novembre 2014
Figeac Patrick

Proviseur honoraire, bénévole à Radio 4 en Lot-et-Garonne, président d’une association intermédiaire par l’activité économique, auteur. Pour retrouver les chroniques sur http://www.radio4.fr/radio rubrique "Magazine", puis "Paroles".

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies.