fil-educavox-color1

 Forum Educavox 15 juin Bordeaux - Les inscriptions sont ouvertes

Depuis deux dernières décennies, la France n'a jamais autant enfermé d'enfants qu'actuellement. 893 mineurs incarcérés dont plus de 77% dans le cadre de la détention provisoire. Parmi ces jeunes, les mineurs isolés étrangers continuent de faire l'objet d'un traitement judiciaire discriminatoire et représentent à eux seuls plus de 15% des enfants incarcérés.

Il faut également prendre en compte "le chiffre gris" des jeunes majeurs emprisonnés suite à des condamnations pour des faits commis du temps de leur minorité. Les adolescents placés dans les 52 centres fermés existants ainsi que ceux confinés en centre de rétention administrative sont aussi en constante augmentation depuis 2013. Par ailleurs, la part des contrôles judiciaires ont crû de 53% participant ainsi à l'accélération de la spirale coercitive.

Malgré les nombreuses dénonciations et l'échec cuisant des politiques d'enfermement, le gouvernement s'obstine à attribuer des moyens exponentiels aux structures fermés au détriment des services de milieu ouvert, d'insertion et d'hébergement. Sont envisagées entre autre l'augmentation des places en prison et la création de 20 nouveaux centres fermés. Plus on construit, plus on remplit !!  Mais, l'urgence est ailleurs!!

Il est plus que nécessaire de revenir à la primauté de l'éducatif sur le répressif.

Il y a un véritable enjeu de société à redéfinir une justice protectrice, émancipatrice pour tous les jeunes et, en particulier, ceux qui sont le plus en difficulté. Ce projet nécessite des moyens humains et du temps et non des barreaux et de la vidéo-surveillance.

Le podcast

 

Dernière modification le jeudi, 28 mars 2019
Figeac Patrick

Proviseur honoraire, bénévole à Radio 4 en Lot-et-Garonne, président d’une association intermédiaire par l’activité économique, auteur. Pour retrouver les chroniques sur http://www.radio4.fr/radio rubrique "Magazine", puis "Paroles".

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies.