fil-educavox-color1

Voici que surgit, au beau milieu des vacances, une nouvelle version des règles à suivre, dès la rentrée, dans les établissements scolaires. L'objectif est clair; permettre le retour de tous les élèves et à tous les niveaux. 

Priorité à l'accueil mais la distanciation devient secondaire même si, ajoute le protocole, les espaces clos doivent être "organisés de manière à maintenir la plus grande distance possible entre les élèves." Optionnelle en classe, elle n'est cependant plus requise dans les cours de récréation et autres lieux ouverts. "L'accès aux jeux, aux bancs, aux espaces collectifs extérieur est autorisé" de même que la mise à disposition d'objets partagés: ballons, jouets, livres, jeux, journaux, crayons, stylos, etc....).

Dernier point d'assouplissement " la limite du brassage entre classes et groupes d'élèves n'est plus obligatoire."Elle ne l'est plus non plus dans les transports scolaires. Toutefois, les établissements seront invités "à limiter, dans la mesure du possible, les regroupements et les croisements importants."

Situation pour le moins paradoxale, où les règles diffèrent dans et hors de l'institution scolaire. A contre-courant, en quelque sorte !!! En revanche, le port du masque, à la charge des familles, est obligatoire pour tous les élèves de plus de 11 ans, de même pour les adultes sauf quand ils sont à plus d'un mètre des élèves, ce qui était déjà  le cas et sauf en maternelle, ce qui est nouveau.

A deux semaines de la rentrée, ni les enseignant(e)s, ni les familles, ni les élèves ne sont fixés sur la manière dont elle va se dérouler. Alors que les pays voisins, comme l'Italie, opèrent un recrutement massif de professeurs pour favoriser le travail à effectifs réduits, rien de tel en France,  au contraire même, ce sont des réductions de postes qui sont prévus dans le secondaire.Et toujours aucun aménagement des programmes en vue, malgré le retard pris par les élèves. Le ministère referait, dit-on, un point après les 15 août.

Dernière modification le mardi, 25 août 2020
Figeac Patrick

Proviseur honoraire, bénévole à Radio 4 en Lot-et-Garonne, président d’une association intermédiaire par l’activité économique, auteur. Pour retrouver les chroniques sur http://www.radio4.fr/radio rubrique "Magazine", puis "Paroles".

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies.