fil-educavox-color1

20 000 candidats supplémentaires se sont présentés au baccalauréat professionnel cette année. Cette recrudescence serait- elle de bonne augure ? Le bac-pro serait- il moins stigmatisant qu’auparavant ?
81% des entrants se disent satisfaits de leur orientation un mois après la rentrée, 59% ont choisi cette filière avec l’intention, de poursuivre des études universitaires. La réforme aurait- elle normalisé la voie professionnelle ? Il semble que la scolarisation en lycée professionnel soit mieux acceptéepar les jeunes et leurs familles d’abord et avant tout parce que la durée du cursus de formation est identique aux autres, mais aussi parce que la poursuite d’études post-baccalauréat apparaît plus accessible qu’auparavant. Soyons réalistes !!!! Si nous pouvons nous réjouir des bienfaits de cette réforme, n’oublions pas que celles et ceux qui n’ obtiennent pas le diplôme sont marginalisés davantage, et que, par ailleurs, l’orientation post-bac demeure encore sélective, difficile et souvent aléatoire. D’autre part, la promotion par la réussite des uns favorise inéluctablement le clivage avec d’autres dont les ressources économiques et sociales insuffisantes n’ont pas permis cette reconversion positive.
Peut-être faudrait-il réfléchir à une modularité des parcours en les rendant plus flexibles pour laisser le temps aux élèves qui en ont besoin le bénéfice d’une année supplémentaire ?
Il conviendrait aussi de prendre en compte la diversité des charges qui pèsent sur les enseignants de LP. Ils accompagnent en plus de leurs classes les jeunes dans la connaissance et l’expérimentation d’un univers professionnel, assurent une évaluation de leur travail, tentent de répondre à l’hétérogénéité de leurs besoins. Une telle accumulation de tâches ne relève plus de la seule mesure comptable des cours effectués.
Dernière modification le lundi, 29 septembre 2014
Figeac Patrick

Proviseur honoraire, bénévole à Radio 4 en Lot-et-Garonne, président d’une association intermédiaire par l’activité économique, auteur. Pour retrouver les chroniques sur http://www.radio4.fr/radio rubrique "Magazine", puis "Paroles".

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies.