fil-educavox-color1

D’avantage d’élèves en échec en lecture en fin d’école élémentaire, 40% des écoliers n’atteignent pas les objectifs attendus dans cette discipline. Si le décodage s’améliore, la compréhension reste toujours problématique. Les jeunes Français savent bien prélever des informations mais ne savent pas en tirer des inférences pour accéder à la maîtrise d’un texte. Si les garçons obtiennent des performances inférieures à celles des filles, ce sont surtout les inégalités sociales qui pénalisent les publics les plus fragiles, entraînant de facto des inégalités culturelles fortes selon les milieux.

Ainsi, le nombre de livres présents dans les foyers est-il un bon indicateur des difficultés de lecture !!

Le numérique bouleversera-t-il cette tendance ? Rien n’est moins sûr. L’évaluation de la lecture sur écran montre déjà que les inégalités entre élèves s’accroissent dés la fin du primaire et plus encore en fin de collège. 25% des jeunes sont en échec et, là encore, la situation sociale est montrée du doigt !!!

Ecouter le podcast

Figeac Patrick

Proviseur honoraire, bénévole à Radio 4 en Lot-et-Garonne, président d’une association intermédiaire par l’activité économique, auteur. Pour retrouver les chroniques sur http://www.radio4.fr/radio rubrique "Magazine", puis "Paroles".

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies.