fil-educavox-color1

La marche des enfants de Washington a bouleversé l'Amérique. Ce mouvement inouï de tout un peuple lycéen n'avait qu'un but: obliger, à la place des parents complices ou défaillants, la Présidence  à s'opposer au lobby des fusils.

Faire en sorte que le gouvernement cesse d'accepter cette aberration constitutionnelle qui autorise chaque citoyen à se doter d'armes de toutes sortes.

C'est au nom de cet amendement datant de la Constitution du pays, d'abord en lutte pour sa liberté contre la puissance coloniale anglaise, puis armant les pionniers dans leur conquête de l'Ouest, que des adolescents, gavés de propagande sur Internet peuvent arriver au lycée avec des fusils d'assaut pour massacrer leurs congénères.

Leur monde? Celui d'un écran blafard et d'une profonde solitude !! Leur aspiration? La seule qui vaille dans une époque où la glorification éphémère fait recette, la brève apparition d'un nom et d'une photo sur le mur des informations.

La marche de Washington comme celle solitaire du gendarme de Trèbes, vers la lutte et contre la mort devraient à jamais faire de cet homme et de ces enfants des héros de notre temps.

Ecouter le podcast

Dernière modification le mercredi, 04 avril 2018
Figeac Patrick

Proviseur honoraire, bénévole à Radio 4 en Lot-et-Garonne, président d’une association intermédiaire par l’activité économique, auteur. Pour retrouver les chroniques sur http://www.radio4.fr/radio rubrique "Magazine", puis "Paroles".

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies.