fil-educavox-color1

" Pauvres jeunes !!!"

Quand ils manifestent, de "sages" personnes se demandent s'ils en ont l'âge !! Quand ils se taisent, les politologues s'interrogent sur l'intérêt qu'ils portent à la sphère publique. Quand ils défilent, nous cherchons à savoir qui les manipule. Quand ils s'agitent, ils deviennent vite des casseurs. S'ils ont la peau sombre, ils sont soupçonnés de délinquance !!

Dur " métier " que la jeunesse !!

En France 45% des personnes pauvres ont moins de 25 ans. Les jeunes des quartiers sont deux fois plus chômeurs que les autres. Certes, des jeunes qui manifestent pour leurs retraites, c'est littéralement désespérant!! Comme si, à cet âge, ils n'avaient pas d'autres soucis et d'autres désirs!! Des études à terminer, des amours à découvrir, une vie à construire, un métier à apprendre et à trouver!! Il est bien facile de discourir sur ses sujets !!

Néanmoins, les ruptures entre les jeunes ne  doivent pas être exagérées.

Bien sûr, les "beaux" quartiers et les "quartiers" tout courts sont à part mais, dans les lycées où la ségrégation est plus faible les milieux et les couleurs se mélangent. Oui, il y a une culture jeune, musicale, numérique, métissée, mobile, envahie par la Toile et les réseaux sociaux.

Depuis 25 ans, génération après génération les jeunes se coltinent les pavés et les pouvoirs.

Parfois, ils gagnent car nous ne savons ni les écouter ni les encadrer. Mais ce sont nos enfants, nos petits frères !! L'écart ses revenus entre générations ne cesse ne croître. Les jeunes retraités gagnent souvent plus que les actifs de 35 ans. Le monde est jeune. La France et l'Europe vieillissent.

Et si nous ne savons pas ouvrir l'avenir à la jeunesse, leurs colères deviendront incontrôlables. Mais si les jeunes ne protestent jamais, peuvent-ils devenir grands ?

Le podcast

 

Dernière modification le samedi, 23 mars 2019
Figeac Patrick

Proviseur honoraire, bénévole à Radio 4 en Lot-et-Garonne, président d’une association intermédiaire par l’activité économique, auteur. Pour retrouver les chroniques sur http://www.radio4.fr/radio rubrique "Magazine", puis "Paroles".

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies.