fil-educavox-color1

La mixité sociale des établissements ne peut et ne doit être une option réduite à des expérimentations limitées. Le défi de l'école française est bien  de favoriser l'émergence d'établissements fondés sur l'ouverture pour éviter les ségrégations sociales et urbaines qui se renforcent mutuellement.

Le Président de la République dispose d'un quinquennat pour convaincre, pour construire une école inclusive indispensable à l'intégration de chacune et de chacun et  de faire reculer enfin le refus de l'Autre."

Une école solidaire, confiante en elle-même, où chacune et chacun a ses chances n'émergera jamais d'une école divisée, ghettoïsée, celle où l'origine sociale d'un élève est, de tous les systèmes éducatifs européens, la plus déterminante de sa carrière scolaire.

Cette inégalité de réussite selon les hasards de la naissance est aux antipodes d'une école républicaine digne de ce nom.

Le Président promet de l'audace Il lui faudra faire ses preuves, rompre avec le passé et promouvoir une Ecole réellement pour tous.

Bonne et heureuse année 2018 !!

Ecouter le podcast

 

 

 

Dernière modification le samedi, 06 janvier 2018
Figeac Patrick

Proviseur honoraire, bénévole à Radio 4 en Lot-et-Garonne, président d’une association intermédiaire par l’activité économique, auteur. Pour retrouver les chroniques sur http://www.radio4.fr/radio rubrique "Magazine", puis "Paroles".

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies.